Ensemble à prix réduit: «Faire corps» et «La paix des femmes»

Document 20 et Pièce 28

Véronique Côté, Martine B. Côté
24,95 $

Deux parutions simultanées de Véronique Côté sur le très sensible sujet de la prostitution, offertes ici à prix spécial.

  

La paix des femmes

Isabelle est une amie attentive et une intellectuelle féministe respectée qui défend le droit des femmes à décider pour elles-mêmes. Mais la jeune Alice, qui surgit un jour dans son bureau, n’est pas dupe: derrière les idées, il y a la chair, et la violence qui s’y imprime. Sa sœur a connu la prostitution, elle en est morte, et les choses auraient sans doute été différentes si les intellectuelles comme Isabelle ne contribuaient pas à normaliser le «travail du sexe».

Autour de cet échange brulant, ce sont bientôt l’ensemble des personnages qui voient leur vie vaciller, et qui nous rappellent, chacun par le prisme de sa propre histoire, que les rapports de domination demeurent omniprésents dans les relations hommes-femmes comme dans la société en général.

 

Faire corps

Les recherches de Véronique Côté sur le milieu de la prostitution l’ont amenée à découvrir l’existence de deux camps irréconciliables: d’un côté, les pro-travail du sexe, de l’autre, les abolitionnistes. Alors que les premières militent pour la décriminalisation de la prostitution, les secondes cherchent à l’éliminer, y voyant la plus vieille exploitation du monde.

Véronique Côté prend la parole, accompagnée de son amie Martine B. Côté, pour dénoncer cette idée qui veut que «ça a toujours existé, et que ça existera toujours». Elles écrivent pour les femmes et contre le système qui les exploite, persuadées que c’est ensemble qu’il faut réfléchir à cette question qui, quoi qu’on en dise, nous concerne tous et toutes. Ce livre n’est pas une déclaration de guerre. Il se veut plutôt un appel à la paix—la paix des femmes.

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres