Le drame des enfants parfaits

Pour une permaculture de l’enfance

15,95 $

Cherchons-nous à élever nos enfants selon les standards de l’agriculture moderne, qui produit des fruits identiques et parfaitement calibrés? C’est la question que soulève la pédopsychiatre Céline Lamy devant l’épidémie de diagnostics de trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) qu’elle observe autour d’elle.

Forte de ses 15 années de pratique tant au Québec qu’en Europe, la docteure Lamy livre ici un plaidoyer contre le surdiagnostic des troubles psychiatriques et la surmédicalisation chez les enfants. Elle fait part de son indignation face à une enfance écrasée par le discours pathologisant et propose de revenir à une approche bienveillante et respectueuse envers nos petites pousses vivantes et singulières.

L’enfance n’est pas une maladie, nous rappelle-t-elle.

Les textes

  •  credit: Illustration (recadrée): Sandrine Corbeil
    Société

    Comment j’ai décidé de faire ma part

    Les parents auraient, selon l’autrice de notre «Document 26», tout avantage à s’inspirer de la permaculture pour élever leurs enfants. Une métaphore féconde, portée par une pédopsychiatre inquiète. Dans cet extrait de l’essai «Le drame des enfants parfaits», elle explique ce qui l’a poussée à prendre la plume.

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres