Leçon d’anthropologie no 4

Alexandre L'Archevêque
The Concentration and Fluidity of This Process, 
2018, huile et pastel sur toile.credit: Visuel: Cindy Phenix
The Concentration and Fluidity of This Process, 2018, huile et pastel sur toile.
Visuel: Cindy Phenix
Publié le : vendredi 15 mars 2019
Poésie

Leçon d’anthropologie no 4

Le jeu consiste à se rassembler autour d’une table sur laquelle on place un melon d’eau. Chaque participant, à tour de rôle, enroule un élastique au point médian du fruit. La séquence est répétée de la sorte jusqu’à ce que la pression exercée sur la peau par l’épaisse bande de caoutchouc provoque l’explosion du melon, éclaboussant au passage celui ou celle qu’il convient dès lors de proclamer «vainqueur».

Le cas qui nous intéresse ici est celui de deux familles réunies pour célébrer des noces, la veille de l’équinoxe d’automne:

Afin de divertir les convives au cours de la soirée, le jeu est proposé aux adultes comme aux enfants. Ces derniers, ne souffrant pas de l’inhibition des plus vieux, ont tôt fait de baptiser le fruit Maurice, et de lui dessiner un visage au moyen d’un feutre noir, transformant le jeu en simulacre d’exécution publique. 

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres