Les principes qui guident Patsy Van Roost

Publié le : jeudi 13 septembre 2018
En principes

Les principes qui guident Patsy Van Roost

La «fée du Mile End», qui répand poésie et interventions artistiques dans les rues de son quartier, révèle les principes qui lui servent de repères quotidiens

Propos recueillis par Isabelle Tanguay

1. La curiosité pour l’autre

Je suis devenue artiste pour transformer ma tristesse et réparer la vie—ses vides, la place qu’elle laisse à la solitude, la difficulté de tisser des liens. J’étais mère de famille monoparentale, travailleuse autonome, et ma maison s’était doucement transformée en prison. J’ai eu besoin d’en sortir, mais je n’avais aucun sentiment d’appartenance ailleurs: j’habitais le Mile End depuis 23 ans tout en me sentant complètement isolée. Plus jeune, mon fils m’amenait toutes sortes de belles rencontres, mais les cours d’école ne m’étaient plus accessibles. J’ai commencé à intervenir dans l’espace public pour aller au-devant de ma communauté, découvrir ceux avec qui je partage les rues. Les rencontres me font avancer, me poussent plus loin.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • credit: Marjorie Guindon
    Société

    Les principes qui guident Michèle Ouimet

    Ses reportages et enquêtes terrain nous ont raconté le monde dans ses moments les plus difficiles : la journaliste nous présente quelques-uns des principes qui guident ses actions.

    • Michèle Ouimet
  • credit: Photo: Hélène Bouffard
    Société

    Les principes qui guident Bernard Émond

    La perte de repères propre à notre époque est la pierre d’assise de son œuvre: le réalisateur nous présente quelques-uns des principes qui guident ses actions.

    • Bernard Émond
  • Photo: Michel Huneault
    Société

    Les principes qui guident Louise Arbour

    Des tribunaux internationaux à l’ONU en passant par la Cour suprême du Canada, elle a consacré sa carrière à baliser l’exercice du pouvoir: la juriste émérite nous présente quelques-uns des principes qui guident ses actions.

    • Louise Arbour
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres