Se retrouver

Maxyme G. Delisle
credit: Maxyme G. Delisle
Maxyme G. Delisle
Publié le : jeudi 1 avril 2021
Essai photo

Se retrouver

Après un an de pandémie, le photographe Maxyme G. Delisle immortalise une tendre série de retrouvailles.

Un an déjà.

Au début, c’était le printemps. On se croisait dans les rues, on gardait des distances polies. On pouvait encore se voir. Puis l’hiver est arrivé. Le couvre-feu, l’isolement.

Elbow bumps, faux câlins, Zoom infinis. Tout pour essayer d’oublier le temps qui s’est écoulé depuis la dernière fois qu’on a pu serrer son frère, sa mère, ses petits-enfants, sa meilleure amie dans ses bras.

Combien de temps encore?

C’est parti comme ça. Avec l’idée d’illustrer ce qui semblait si simple il y a un an et qui, depuis, est devenu un privilège, un luxe. Je suis parti à la recherche de gens qui, dans leur bulle, ont ce que d’autres n’ont plus: le droit de s’enlacer, le droit de se toucher.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

    Atelier 10 dans votre boite courriel
    S'abonner à nos infolettres