Ce qui ne se vend(ait) pas

Publié le : jeudi 26 mars 2020
Bédéreportage

Ce qui ne se vend(ait) pas

Animal qui symbolise plus que tout autre les grands espaces du Nord, le caribou migrateur agonise. Entre le Québec et le Labrador, le troupeau de la rivière George est dans un état particulièrement critique. Son déclin fragilise les communautés vivant dans la forêt boréale et la toundra, où la chasse au caribou est au cœur de l’équilibre alimentaire, communautaire et culturel.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • credit: Dessin: Geneviève Bigué
    Société

    Opacité dans la cité

    La politique municipale est supposément la plus accessible aux citoyen·ne·s. les faits, une fois nos représentant·e·s démocratiquement choisi·e·s, nous n’avons à peu près plus accès aux processus décisionnels.

    • Geneviève Bigué
    • Rémy Bourdillon
  • Société

    Montréal-Est et la fin du pétrole

    L’Est de Montréal tente de changer de visage en misant sur les technologies vertes. Mais pour concrétiser ses rêves d’avenir, il doit d’abord se débarrasser des cicatrices du passé.

    • Chloé Germain-Thérien
    • Karl Rettino-Parazelli
  • Société

    «A» MAJUSCULE

    PÉROU – En langue quéchua, ayahuasca signifie liane des esprits. Cette puissante drogue hallucinogène, qui séduit de plus en plus d’Occidentaux en quête d’expériences psychédéliques, est un remède ancestral au cœur des pratiques médicinales et religieuses des peuples amazoniens. Pour tenter de saisir sa véritable portée mystique et curative, Lucile s’est aventurée au plus profond de la forêt péruvienne, à l’endroit même où la plante magique a plongé ses racines.

    • Lucile Julaud
    • Cookie Kalkair
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres