Maman écrit pas de roman, a travaille trop

Émilie Bélanger
credit: Jesson Mata
Jesson Mata
Publié le :
Concours d’essais

Maman écrit pas de roman, a travaille trop

Alors que le travail est devenu le symbole de la libération féminine, quelle possibilité existe-t-il de s’en éloigner pour se réaliser autrement?

Considéré dans ce texte

Le travail et le salariat traditionnel. La Maison du Père et la maison de briques. Les injonctions de notre habitus. La rente de Virginia Woolf. Une imago imprudente.

Note: Nous sommes heureux de vous présenter le texte gagnant de notre tout premier concours d’essais. Les textes des deux autres lauréats peuvent être lus sur notre site web. Nous tenons à remercier tous les participants—ainsi que nos jurés, Marie-Claude Beaucage, Laurence Côté-Fournier et Jonathan Livernois—et profitons de cette occasion pour annoncer la tenue d’une deuxième édition du concours.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres