La guerre du saumon

Marc-André Cyr
credit: Photo: Office national du film
Photo: Office national du film
Publié le : vendredi 15 mars 2019
Histoire des mouvements sociaux

La guerre du saumon

Depuis un siècle, bon nombre de conflits ont opposé les Premières Nations au gouvernement du Québec. Les évènements de 1981 à Listuguj, en Gaspésie, ont pavé la voie à la reconnaissance des droits ancestraux des peuples autochtones.

Pour les Mi’kmaqs, le saumon possède un statut singulier. S’il est une source importante d’alimentation, et donc de survie, il est également un symbole d’identité. Figurant sur plusieurs totems, il est au cœur de nombreux mythes de ce peuple millénaire. Comme les autres animaux, le saumon possède une âme semblable à celle des humains, un esprit voyageant entre les formes humaines et animales.

Dans les sociétés traditionnelles autochtones, il est mal vu de tirer profit de la pêche. Le saumon offert par la nature nécessite un contre-don, un sacrifice afin de la remercier. Il faut rendre à la Terre ce que nous lui prenons, rétablir l’équilibre.

En 1981, c’est à ce symbole que s’en prend avec violence le gouvernement québécois. À cette époque, les droits ancestraux concernant la chasse et la pêche des Premières Nations ne sont pas officiellement reconnus par l’État. Sous prétexte de sauvegarder le poisson, le gouvernement de René Lévesque ordonne aux Mi’kmaqs de Listuguj (anciennement Ristigouche), en Gas-pé-sie, de cesser la pêche et de retirer leurs filets de l’eau. Les restrictions ne semblent toutefois s’appliquer qu’aux Mi’kmaqs: tout juste de l’autre côté de la rivière Ristigouche, au Nouveau-Brunswick, la pêche commerciale et sportive se poursuit. À un jet de pierre, les Autochtones voient les marchands et les touristes continuer à consumer la ressource.

Publicité

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • Ligne de piquetage en soutien aux accusés du bar Truxx, devant l’hôtel de ville de Montréal, le 8 novembre 1979. Photo: Daniq Charland
    Société

    Bienvenue au Club

    L’histoire de la répression de la communauté homosexuelle est celle de la fermeture de ses lieux de rencontres.

    • Marc-André Cyr
  • Des skinheads antiracistes prennent la pose pour un article publié dans la Montreal Gazette du 29 novembre 1989 sous le titre «New Gang in Town»
    Société

    Antifa

    Le mouvement antifasciste a rallié les antiracistes radicaux sur fond de musique punk.

    • Marc-André Cyr
  • Les émeutes déclenchées partout aux États-Unis après le meurtre de George Floyd par un officier de police s’abreuvent à la même source de colère que celle de Montréal-Nord en 2008. Photo: Andy Omvik
    Société

    La politique du feu

    Les institutions ont abandonné certaines couches de la population pour qui l’émeute est devenue la seule option.

    • Marc-André Cyr
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres