Les principes qui guident Jacques Godbout

Judith Oliver
Publié le :
En principes

Les principes qui guident Jacques Godbout

Quels principes ont guidé ma vie? À 20 ans, le mot me donnait des boutons. Nous étions entourés de clercs et d’hommes de pouvoir qui se drapaient dans leurs «principes» pour mieux tricher, voler, mentir, arnaquer et s’enorgueillir de leur place dans la société. Je disais que je ne serais pas de cette race et je ne veux toujours pas en être. C’est certainement pourquoi je n’ai jamais admiré ou respecté l’autorité, lui préférant la compétence, l’imagination, l’authenticité. Les décisions d’autorité me sont inacceptables. Je veux que l’on m’explique, je veux comprendre.

Propos recueillis par Judith Oliver

  • Photo: Ludovic Fremaux

J’ai l’indignation à fleur de peau, la bêtise me fait rager, tous les matins je me rebelle contre une déclaration douteuse. Les affirmations prétentieuses d’une gauche moralisatrice me mettent en colère, l’ignorance satisfaite des hommes d’argent me provoque. Souvent, dans l’émotion, j’écris une lettre ouverte que je ne posterai pas, car je sais qu’elle ne changera rien à l’ordre du jour, mais rédiger ce texte m’aide à préciser ma pensée et je serai alors mieux armé pour débattre.



Je me suis nourri de rencontres amicales, j’ai puisé très jeune mon inspiration dans d’innombrables voyages à l’étranger. Parcourant les musées du monde, je me réconciliais avec l’histoire des hommes. J’ai été écrivain pour survivre, cinéaste pour parler. Chacun de mes textes, chaque roman, chacun de mes documentaires contribuaient à me constituer une identité. L’érudition se transmet à l’école, la culture est affaire de temps.



L’écrivain n’est pas par définition un personnage grégaire, mais il demeure un être en société, ce pourquoi j’ai aimé travailler à des revues, dans des maisons d’édition ou des organismes cinématographiques qui réunissaient des confrères. Nous pouvions à plusieurs discuter et ainsi atteindre des objectifs parfois ambitieux. Je réclame néanmoins mon «quant-à-soi»; si je suis un homme d’associations, le pouvoir m’indiffère.



J’ai vécu toute ma vie de projet en projet. Je crois au hasard plus qu’au destin. Je défends depuis mon adolescence la liberté d’expression, j’adhère au libéralisme social, je me sens responsable d’un héritage national reçu, à enrichir et à transmettre. J’ai eu beaucoup de chance et de bonheur dans la vie. En fait, je ne peux être cité en modèle, car je suis né au bon moment dans un pays qu’il fallait inventer.


Jacques Godbout a appris à lire et à écrire vers l’âge de six ans. Il habitait le quartier Côte-des-Neiges à Montréal, fréquentait les pentes de ski du mont Royal, jouait au tennis, allait au cinéma dans les sous-sols d’église plus souvent qu’à la messe. Romancier, essayiste, éditeur, cinéaste, chroniqueur (L’actualité, Maclean’s, Lettres françaises, Liberté, Vie des Arts, Le Devoir), il continue de jouer avec les balles et les idées. On a dit de lui qu’il est un touche-à-tout. C’est une méchanceté; en réalité sa curiosité est sans limites.

Continuez sur ce sujet

  •  credit: Illustration: Marie-Michèle Robitaille
    Société

    Les principes qui guident Bruny Surin

    Il a porté les couleurs du Canada sur les pistes d’athlétisme du monde entier, fracassant au passage quelques records nationaux—dont un, au 60 mètres, qu’il détient encore à ce jour. Bruny Surin est, sans conteste, l’un des athlètes les plus marquants de notre histoire sportive. Il nous fait part des valeurs qui le guident dans son travail et sa vie.

  •  credit: Illustration: Marie-Michèle Robitaille
    Culture

    Les principes qui guident Michel Rabagliati

    Il est le père de Paul, l’un des personnages de fiction les plus aimés de la littérature québécoise. Créé il y a plus de deux décennies, l’alter ego de Michel Rabagliati occupe une place toute spéciale dans les bibliothèques des Québécois·es. Il partage les valeurs qui le guident dans son travail et sa vie.

  •  credit: Illustration: Marie-Michèle Robitaille
    Culture

    Les principes qui guident Michel Marc Bouchard

    Michel Marc Bouchard est l’une des plus brillantes étoiles de la dramaturgie québécoise. Ses pièces, jouées partout dans le monde et souvent portées à l’écran, ont un impact considérable sur la vie des gens. Il partage les valeurs qui le guident dans son travail et sa vie.

  •  credit: Illustration: Marie-Michèle Robitaille
    Culture

    Les principes qui guident Diane Tell

    Dans l’industrie de la musique, il y a les saveurs du mois et les artistes (les rares) qui savent durer. L’autrice-compositrice-interprète appartient précisément à la seconde catégorie. Elle partage les valeurs qui la guident dans son travail et sa vie.

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres