Se relever de la fin du monde

Diane Bérard
credit: Photo: Hydro-Québec
Photo: Hydro-Québec
Publié le :
Journalisme de solutions

Se relever de la fin du monde

La catastrophe de juillet 2013 a propulsé Lac-Mégantic sur les chemins de la transition.

Considéré dans ce texte

La fin du capitalisme fossile. La résilience dans le sillage d’une tragédie. Hydro-Québec et la transparence. Les maisons vides de Shawinigan. Le partage des pouvoirs. Les panneaux solaires comme bougie d’allumage.

 Dans la nuit du 6 juillet 2013, à 1h14, le capitalisme fossile a fauché 47 vies à Lac-Mégantic. Pour les 6000 citoyens de la ville, le pétrole est devenu synonyme de destruction. La reconstruction devait lui tourner le dos.

De cette triste page blanche est né un projet de microréseau électrique autonome alimenté à l’énergie solaire. L’idée a d’abord dormi quelques semaines dans la boite courriel du Bureau de reconstruction de la Ville. Puis, Fabienne Joly, chargée de projet pour la transition énergétique, a contacté l’expéditeur, un certain Denis Chartrand, ingénieur et ex--employé d’Hydro-Québec. Le courant est tout de suite passé. «J’ai compris que le microréseau que Denis évoquait dans son message serait catalyseur d’occasions pour nous.» Nous, c’est Lac-Mégantic, la communauté d’adoption de cette Grenobloise qui a tout quitté en 2015—emmenant seulement son mari et ses trois enfants—pour venir mettre son expertise en construction durable et photovoltaïque au service de la Ville. Le Bureau de reconstruction l’a d’abord recrutée comme chargée de développement durable. Depuis juillet 2018, elle se concentre sur la transition énergétique.

«Le train a arrêté sa course folle dans la cour de la maison familiale d’un de mes employés, raconte Denis Chartrand. J’ai voulu apporter un peu d’espoir.» Il est tombé à point. «On s’est emballés, confirme Sonia Dumont, qui travaillait à l’époque avec Fabienne Joly au Bureau de reconstruction. On y a cru dans nos tripes.» La catastrophe de juillet 2013 a ramené cette spécialiste de la participation citoyenne à Lac-Mégantic, où elle a racheté le chalet de ses grands-parents.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres