L’équation analphabète

Éric Pineault
Illustration: Philippe Duguay-Blais
Illustration: Philippe Duguay-Blais
Publié le : mardi 8 septembre 2020
Économie

L’équation analphabète

Qui paie le prix de ce que le PIB ne sait pas compter?

Considéré dans ce texte

La fin de la croissance. Y = I + C + G, ou l’équation fondamentale du PIB. La tomate de votre jardin et la coupe au bol de votre fils. Le métabolisme hyperactif de l’économie. Un aphorisme fameux et des oxymorons usés à la corde.

On semble vouloir, ici et là, en finir avec la croissance économique. On pourrait même voir dans les grandes manifestations climatiques de l’automne 2019 le signe que la fin de la croissance a trouvé son temps. Présente en sourdine depuis les années 1970 au moins, l’idée trouve un écho de plus en plus large dans la communauté scientifique comme dans l’opinion publique. Sortie de la marge, elle s’impose comme une destinée souhaitable, ou du moins une fatalité à laquelle il faudra bien se résigner.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres