En banlieue du monde

Catherine Eve Groleau
 credit: Photo: Hubert Hayaud
Photo: Hubert Hayaud
Publié le :
Reportage

En banlieue du monde

Et si Laval était l’endroit parfait pour repenser le stéréotype de la banlieue nord-américaine et le projet social qu’elle était censée incarner?

Photos: Hubert Hayaud

Considéré dans ce texte

La courtepointe lavalloise. Son kitch pavillonnaire et ses nombreux bungalows. L’épicière Sarita, la matriarche Christina et l’abbé Kanayoge. L’entraide des communautés.

On peut y voir une mer de boulevards, de concessionnaires automobiles, de salons de beauté et de chaines de restauration rapide à perte de vue, avec en point de mire un ciel bleu qui semble vouloir tout absorber tellement les édifices sont peu élevés et les trottoirs déserts. Si plusieurs n’y voient que son fameux Carrefour, son bling-bling et ses bandes de jeunes en survêtement Adidas, Laval est aussi une banlieue insaisissable, multiple, hétéroclite et aussi enchantée.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres