Pourquoi le voile divise-t-il autant au Québec?

Catherine Foisy
 credit: Photo: Anete Lusina
Photo: Anete Lusina
Publié le :
L'explication

Pourquoi le voile divise-t-il autant au Québec?

Même dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, les femmes portant le voile ne peuvent exercer certaines professions. Notre collaboratrice a tenté de décoder l’origine du malaise qui vient, pour certain·e·s membres de la classe politique, avec ce bout de tissu.

L’enjeu

Plusieurs femmes québécoises de confession musulmane qui arborent le foulard1Ici, le mot «foulard» est utilisé en guise de synonyme de «voile». continuent d’être diplômées chaque année des facultés d’éducation sans pouvoir enseigner dans nos écoles en raison de la Loi 21, qui interdit le port de signes religieux à certaines personnes en position d’autorité2C’est le cas des enseignant·e·s et les directeur·trice·s d’écoles primaires et secondaires publiques, des agent·e·s de la paix, des procureur·e·s de la Couronne, des juges et des président·e·s et vice-président·e·s de l’Assemblée nationale.

Pourtant, le milieu de l’éducation est en panne d’enseignant·e·s. Au total, 8 533 personnes manquaient à l’appel pour mener la rentrée à terme, selon les plus récents chiffres divulgués par le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, en aout dernier. Le plan de match pour pourvoir ces postes? Les offrir à des personnes non légalement qualifiées, mais qui portent des habits laïques. 


Oui, mais…

Dans les médias, des voix de femmes s’élèvent pour prendre la défense de celles qui portent le voile. Le 24 aout dernier, Julie Larochelle-Audet et Marie-Odile Magnan, toutes deux autrices, mamans et professeures à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, publiaient dans Le Devoir une lettre d’opinion dans laquelle elles écrivaient: «Qu’est-ce qui est le plus dommageable actuellement pour nos enfants et la société québécoise? Avoir une enseignante qualifiée qui porte un signe religieux ou avoir “un adulte” non formé en enseignement dans la classe?»

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres