Quand la science affirme qu’une révolution politique est notre seul espoir

Naomi Klein
Publié le : mardi 8 septembre 2020
Écrits du Canada anglais

Quand la science affirme qu’une révolution politique est notre seul espoir

La nécessité d’une transition socioécologique n’est pas une question d’opinion: c’est la dernière issue logique qu’il nous reste, affirme la plus célèbre militante canadienne dans ce chapitre tiré de La maison brûle.

Considéré dans ce texte

La fin de la stabilité. Les systèmes Terre-humain. Le budget carbone. Le courage et la lâcheté de la science. La résistance comme anticorps du dérèglement climatique.

En décembre 2012, Brad Werner, analyste de systèmes complexes aux cheveux roses, se fraie un chemin dans la cohue des 24000 spécialistes des sciences de la Terre et de l’espace réunis à San Francisco à l’occasion du congrès annuel de l’American Geophysical Union. Cette année, de gros noms sont à l’affiche, dont Ed Stone, qui a dirigé le projet Voyager de la NASA et présentera la nouvelle étape qu’est en train de franchir la sonde vers l’espace interstellaire, et le cinéaste James Cameron, qui viendra raconter ses aventures en sous-marin dans les profondeurs de l’océan. Mais c’est la conférence de Werner qui suscite le plus grand intérêt. Elle s’intitule «Is Earth Fucked? Dynamical Futility of Global Environmental Management and Possibilities for Sustainability via Direct Action Activism» (La Terre est-elle foutue? Futilité dynamique de la gestion mondiale de l’environnement et potentiel de durabilité attribuable à l’action directe).

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • credit: Andrew Wulf
    Société

    Les voici, mes enfants

    Les questions toutes simples appellent parfois des réponses d’une complexité insoupçonnée. Dans son tout premier livre, Christa Couture raconte la perte et ce qui peut encore exister dans son sillage.

    • Christa Couture
  • credit: Leanne Shapton
    Culture

    Si Joni Mitchell était une liste d'épicerie

    Devant l’impossibilité de rentrer au Canada avec sa fille, pandémie oblige, l’autrice retrouve les saveurs de son bout de pays dans la musique de la légende du folk.

    • Leanne Shapton
  • Photo: Solana Cain
    Société

    Sauver la Petite Jamaïque

    Jadis un pôle important du reggae, le quartier informel torontois tombe peu à peu en désuétude sous les assauts répétés des stratégies d’aménagement urbain de la municipalité.

    • Rollie Pemberton
  • Société

    Conversations de caisse

    Des clients de tous horizons défilent sous la plume agile de l’auteur d’origine taïwanaise, dans la petite épicerie syrienne où il était commis, à Vancouver.

    • Han Fusen
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres