Quoi faire en Estrie

Marie-Julie Gagnon
Le Circuit de l’Abbaye, Saint-Benoît-du-Lac credit: Photo: Nancy Guignard
Le Circuit de l’Abbaye, Saint-Benoît-du-Lac
Photo: Nancy Guignard
Publié le :

Randos tout-terrain

À pied, à vélo, en raquette ou en ski de fond, les possibilités de randonnées sont nombreuses pour tous les niveaux, quelle que soit la saison. Aussi musée d’astronomie et réserve de ciel étoilé, le parc national du Mont-Mégantic s’inscrit parmi les incontournables des environs. Toute l’année, les 20 km de sentiers du secteur de l’Observatoire offrent de beaux points de vue sur les sommets du mont, alors que ceux du secteur de Franceville, dans la partie nord-ouest, sont ponctués de cascades et de roches magmatiques. Quand la neige tapisse le sol, l’activité guidée Raquettes au flambeau est l’occasion de découvrir la nature sous une autre… nuit. À moins d’une heure de Sherbrooke, le parc régional du Mont-Ham fait partie des sites méconnus où aller user ses semelles. Les plus motivé·e·s graviront ses 713 mètres pour profiter de la vue à 360 degrés. Souvent présenté comme un «mini Compostelle», le Circuit de l’Abbaye est une boucle de 149 km qui traverse sept municipalités de la région. Il faut compter de huit à dix jours pour la parcourir au complet, mais des itinéraires plus courts existent aussi.

Parc national du Mont-Mégantic — 189, route du Parc, Notre-Dame-des-Bois

Parc régional du Mont-Ham — 103, route 257 Ouest, Saint-Joseph-de-Ham-Sud

Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac — 1, rue Principale, Saint-Benoît-du-Lac


  • Foresta Lumina, Coaticook credit: Photo: Nancy Guignard
    Foresta Lumina, Coaticook
    Photo: Nancy Guignard

En lumière et dans les airs

C’est au Parc de la Gorge de Coaticook que Moment Factory a créé son premier parcours nocturne, Foresta Lumina, en 2014. Grâce à une série de vignettes inspirées des légendes de la région, l’expérience permet de découvrir la forêt en soirée. Au pied du mont Mégantic, l’entreprise Zenderfull propose pour sa part des ateliers de photographie nocturne et de light painting. En plein jour, le VéloVolant du Diable Vert, sorte de hamac à pédales plus relaxant que sportif, offre une perspective différente de l’environnement. En survolant tranquillement la canopée, on a presque l’impression de se balader sur la cime des arbres.

Parc de la Gorge de Coaticook — 400, rue Saint-Marc, Coaticook

Zenderfull — 4410, chemin de la Montagne, Val-Racine

Au Diable Vert — 169, chemin Staines, Sutton


La Route des vins

La réputation des vignobles des Cantons-de-l’Est les précède. Quelques adresses qui se démarquent: le Clos Saragnat, qui produit des cidres certifiés biologiques et du vin de paille issu de raisins passerillés, le Vignoble La Bauge, qu’on peut explorer de juin à septembre, et le Domaine du Ridge, où les femmes—seulement les femmes, c’est la tradition—peuvent fouler le raisin pieds nus pendant les vendanges. Amateur·trice·s de bulles? Cap sur le Cep d’Argent pour un cours de sabrage dans les vignes en été et sur le Domaine Bergeville, vignoble biodynamique où les visites peuvent être réservées en ligne.

Clos Saragnat — 100, chemin de Richford, Frelighsburg

Vignoble La Bauge — 155, avenue des Érables, Brigham

Domaine du Ridge — 205, chemin Ridge, Saint-Armand

Cep d’Argent — 1257, chemin de la Rivière, Magog

Domaine Bergeville — 1030, chemin Sherbrooke, Hatley


Publicité

Les cinq incontournables de Katy St-Laurent

Mère de deux ados, la fondatrice de la marque de vêtements de sport KSL vit dans les Cantons-de-l’Est depuis 2009. Entrepreneure dans l’âme, l’ex-championne canadienne de cyclisme continue de puiser son énergie dans l’activité physique. Voici son palmarès des cinq lieux incontournables à Bromont.

1. Centre National de Cyclisme de Bromont. «C’est ici que je venais m’entrainer sporadiquement quand je faisais du vélo en Europe. Quand Nicolas Legault, le directeur général, a eu l’idée de couvrir le vélodrome, je me suis impliquée pour que ce projet voie le jour. Depuis deux ans, il est possible d’y pratiquer différents sports en toute saison, du vélo au pickleball, en passant par le racquetball, le BMX et l’athlétisme.»

400, rue Shefford, Bromont

2. Pittstop Vélo-Café. «Il y a plusieurs beaux cafés et restos à Bromont, comme le Chardo, le Babar, le Bistro Le 633 et le Backbone, qui est un centre d’escalade et un café-bar avec un jardin extérieur vraiment chouette. Ouvert depuis peu, le Pittstop est un café cycliste, c’est-à-dire qu’on voit des mécaniciens réparer des vélos pendant qu’on sirote son café, avec des airs de Californie.»

80, boulevard de Bromont, Bromont

3. Crèmerie Oaké. «Bromont est la ville la plus dog friendly du Québec. Tout près du mont Oak, lieu très prisé des adeptes de vélo de montagne, on trouve la nouvelle crèmerie artisanale Oaké, qui a ouvert ses portes pendant l’été. Il y a des options véganes et même de la crème glacée pour chiens!»

1393, rue Shefford, porte 101, Bromont

4. Sirius Sports Canins. L’entreprise créée par Geneviève Baril, aussi ambassadrice de la ville de Bromont, propose des services d’hébergement et d’éducation canins, en plus d’une boutique dédiée aux chiens. «Elle fait aussi de l’initiation au canicross: course, vélo, bikejoring… et même de la trottinette des neiges!», ajoute Katy St-Laurent.

1404, rue Shefford, Bromont

5. Parc des sommets. «Il y a plus de 150 km de sentiers de randonnée sur cinq réseaux à Bromont. L’hiver, ces sentiers sont tracés pour le ski de fond et le fatbike. Un nouveau pavillon d’accueil situé entre le mont Oak et le parc équestre permet d’accéder plus facilement aux pistes pour les gens qui ne résident pas à Bromont.»

44, chemin des Carrières, Bromont


  •  credit: Photo: Nancy Guignard
    Centre National de Cyclisme de Bromont
    Photo: Nancy Guignard

Ski, rando ou vélo?

Le plein air est un véritable mode de vie en Estrie. Entre le parc national du Mont-Orford, plus vaste réseau de vélos à pneus surdimensionnés de la région, le mont Sutton, où il est possible de pratiquer le ski alpin, le vélo de montagne et les descentes en tyrolienne, Bromont montagne d’expériences, paradis du ski et du vélo, Destination Owl’s Head, terrain de jeux des mordus de ski alpin et de golf, et le méconnu parc national de la Yamaska, tout invite à aller jouer dehors, en tout temps.

Mont Sutton — 671, rue Maple, Sutton

Bromont montagne d’expériences — 150, rue Champlain, Bromont

Destination Owl’s Head — 40, chemin du Mont-Owls Head, Mansonville

Parc national du Mont-Orford — 3321, chemin du Parc, Orford

Parc national de la Yamaska — 1780, boulevard David-Bouchard, Roxton Pond


Marie-Julie Gagnon est une autrice, chroniqueuse et journaliste spécialisée en voyage.

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres