Réparer notre rapport au deuil

Marie-Claude Élie-Morin
credit: Photo: Annie Spratt
Photo: Annie Spratt
Publié le : vendredi 15 mars 2019
Mode d'emploi

Réparer notre rapport au deuil

Ceux qui ont déjà perdu un être cher savent que la véritable empathie est rare. Notre entourage nous sert des platitudes blessantes et s’attend à ce que nous passions rapidement à autre chose. Résultat, le deuil n’a nulle part où aller et crée des ravages souterrains.

C’était un après-midi ordinaire, il y a dix ans. Le soleil était sorti après des jours de pluie et Megan Devine, psychothérapeute de formation, et son conjoint, Matt, avaient décidé d’aller se baigner à leur endroit préféré, le long d’une rivière du Maine. En quelques secondes, tout a basculé. Matt, 39 ans et en pleine forme physique, a été entrainé par le courant et s’est noyé. Pour Megan, le choc de cette mort inattendue a été incroyablement brutal. Mais les funérailles n’avaient même pas encore eu lieu que des amis, des membres de sa famille et d’autres connaissances tentaient déjà d’effacer son immense chagrin. «Tu es jeune et belle, tu vas trouver quelqu’un d’autre.» Ou, plus cruel encore: «Tu verras un jour que cette épreuve était un cadeau de la vie.» Sans parler de l’univers bureaucratique hostile avec lequel elle a immédiatement dû composer alors qu’elle tentait de mettre les affaires de son conjoint en ordre, ou même de son propre domaine professionnel, étonnamment peu armé pour l’aider. «Que ce soit dans mon cercle de connaissances ou au téléphone avec la compagnie de carte de crédit de Matt, je voyais constamment à quel point ma situation et ma peine mettaient les gens mal à l’aise. Personne ne savait comment réagir. Je savais que la mort était un sujet tabou, mais je n’avais jamais réalisé à quel point ce tabou ostracisait les personnes en deuil», raconte-t-elle.

Commence alors ce combat, qu’elle appelle la «révolution du deuil», et qu’elle mène encore aujourd’hui afin de transformer nos attitudes tant sur le plan interpersonnel que du point de vue collectif. «Quand on perd quelqu’un, quand on est dans l’œil du cyclone du deuil, on n’a pas l’énergie pour éduquer les autres sur la manière de nous accompagner. Je parle volontairement de ce sujet difficile tous les jours afin que les personnes endeuillées n’aient pas ce double poids sur leurs épaules», dit-elle. À travers plusieurs textes personnels, un balado, le site web Refuge in Grief et la publication du livre It’s OK That You’re Not OK: Meeting Grief and Loss in a Culture That Doesn’t Understand, en 2017, Megan Devine vient en aide à ceux qui subissent la perte d’un être aimé et partage avec nous quelques pistes d’actions concrètes pour améliorer notre rapport au deuil.

Publicité

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • Photo: Zdeněk Macháček
    Société

    Cinq avenues pour un dialogue constructif

    Expression brute d’opinions, humour hostile, absence d’autocensure sur les plateformes numériques: tant de signes probants que nous avons urgemment besoin de réapprendre à communiquer les uns avec les autres. À l’ère du monologue tout-puissant, comment favoriser le dialogue, et vivre ensemble?

    • Alexandre L'Archevêque
  • L’école d’aventure de Le lion et la souris, au Champ des possibles, Montréal. Photo: Alana Riley
    Société

    Aider nos enfants à renouer avec la nature en six étapes

    Les enfants ne jouent pas assez dehors, dit-on souvent. Inquiets, les spécialistes proposent des leviers concrets pour encourager un retour au plein air, indispensable à la santé comme au développement de l’autonomie et de la créativité des plus petits.

    • Lisa-Marie Gervais
  • credit: Photo: Vlada Karpovich
    Art de vivre

    Vers une décélération généralisée

    Comment contrecarrer les impératifs de productivité et toutes les injonctions qui accaparent notre temps, notre vie?

    • Aurélie Lanctôt
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres