Signets—semaine du 28 novembre 2022

credit: Photo: Roads&Kingdom / Felipe Jacome
Photo: Roads&Kingdom / Felipe Jacome
Publié le :
Signets

Signets—semaine du 28 novembre 2022

Votre sélection hebdomadaire des textes qui ont attiré l’attention de l’équipe de Nouveau Projet.

Labyrinthes verts 

Les mangroves sont des écosystèmes bien particuliers, indispensables aux communautés qui vivent à proximité autant qu’à la biodiversité. En capturant de grandes quantités de carbone, elles participent activement à ralentir le réchauffement climatique. Voyage sur la côte pacifique du Mexique, où a été lancée récemment une initiative de protection des mangroves à l’échelle de la planète. Un fabuleux photoreportage!

À voir sur Roads&Kingdom (en anglais)


«Si tu n’es pas heureux, rentre dans ton pays»

Ouvert en décembre 2021, le Club Med de Petite-Rivière-Saint-François n’a jamais fait l’unanimité, et ce reportage de Radio-Canada vient donner raison aux détracteur·trice·s de l’établissement hôtelier. On y découvre les importantes disparités entre le salaire de la main-d'œuvre de nationalité canadienne, et celle venue du Mexique. Un écart de revenus qui irait jusqu’à 5$ par heure, dans certains cas.

À lire et à voir sur ICI Radio-Canada (en français)


Publicité

La COP15 et les Innu·e·s

Alors que Montréal se prépare à accueillir la COP15, des communautés autochtones de Pessamit et d’Essipit s’apprêtent à dénoncer à la face du monde les dommages que l’exploitation forestière de Québec cause au caribou de Pipmuacan et, donc, à la culture innue. «Nos communautés ont choisi de suspendre la chasse au caribou afin de préserver l’espèce, sacrifiant ainsi une activité traditionnelle qui est au cœur de notre culture», peut-on lire dans l’article récemment publié dans la Gazette. Mais, pendant ce temps, les activités industrielles se poursuivent, et les caribous, eux, ne sont plus que 225.

 À lire dans la Gazette (en anglais)


Pas de cours aujourd’hui, mon «visioprof» a bogué!

En nous poussant à réinventer nos façons de travailler, la pandémie de Covid-19 a fait émerger de nouvelles pratiques. En France, pour combler le manque de professeur·e·s dans certaines zones rurales, des cours sont maintenant dispensés en visioconférence. Une façon de faire qui met en emphase plusieurs problèmes: inégalités entre centres et périphéries, déserts économiques et culturels en région et manque de reconnaissance des enseignant·e·s. Au détriment des enfants, évidemment. 

À lire sur Basta! (en français)


Ces regards qu’on n’oublie pas

La mode est un cycle infini, et les sourcils des femmes n’y échappent pas. Si la tendance est plutôt aux sourcils bien garnis depuis quelques années, il semblerait que le regard souligné d’une ligne très mince (comme celui de Marlene Dietrich) soit en train de regagner en popularité. Or, cette forme de sourcil prisée par Jean Harlow, Donna Summer puis Gwen Stefani (au temps de No Doubt) serait en fait un legs de l’ère élisabéthaine.

À lire sur Messy Nessy Chic (en anglais)

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres