Chronique

Bref, mon père est mort durant la pandémie

Murphy Cooper
credit: Photo: Karolina Grabowska
Photo: Karolina Grabowska
Publié le : mercredi 18 mai 2022
Chronique

Bref, mon père est mort durant la pandémie

La douleur est vive lorsqu’un drame intime se conjugue à un drame collectif. Murphy Cooper, affecté par la mort de son père en plein confinement, s’interroge sur la vie après le deuil pandémique.

Mon père s’en est allé pour de bon le 3 aout dernier, au terme d’une année et demie de méthodes drastiques et liberticides, de couvre-feu et d’isolement pour venir à bout d’un virus mortel. Au cours de ces dix-sept mois, j’en ai tenu rigoureusement, des décomptes. J’ai compté tous les jours et les mois qui nous mèneraient vers la disponibilité d’un premier vaccin et d’un quotidien sans masque.

On y était. Le compteur de tous les décomptes affichait dorénavant zéro. Le soir du 2 aout 2021, alors que nous étions tous récemment adéquatement vaccinés chez moi, je préparais ma première réunion post-pandémique intérieure avec mes parents. 

Sauf que le matin du 3 aout, j’ai reçu l’appel que j’avais redouté toute ma vie.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • credit: Photo: cottonbro
    Société

    Sortir l’État de son inertie climatique

    À l’heure où la dernière COP en Égypte a fini dans l’impasse et que les militant·e·s écologistes s’en prennent symboliquement aux œuvres d’art, notre chroniqueur se demande ce que ça prendra pour que la classe politique prenne (enfin) la crise climatique au sérieux.

    • Clément Sabourin
  • credit: Photo: Damian Siqueiros
    Société

    Ne pas s’ennuyer avec deux hommes à la maison

    Ils sont trois, ils s’aiment et forment un trouple. Ils tentent de vivre leur vie avec le plus d’ordinaire possible, malgré les embuches qui s’accumulent et les regards qui s’attardent.

    • Eric Leblanc
  • credit: Photo: theirstory
    Société

    Québecor, Guy Nantel, l’intimidation et nous

    Déjà passablement affaiblie par la crise des médias, la presse culturelle québécoise se frotte maintenant aux artistes qui veulent se venger de ses mauvaises critiques. Un dangereux précédent créé par Guy Nantel, estime notre nouveau chroniqueur médias.

    • Thomas Leblanc
  • credit: Photo: Robert Holm
    Société

    Mon mari n’est pas mon meilleur ami (et c’est tant mieux)

    Cet été, je me suis mariée. Ce faisant, je suis entrée à pieds joints dans une institution bourgeoise, mais qui a le mérite de créer du sens dans un monde qui n’en fait pas toujours.

    • Maïka Sondarjee
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres