Choisir la vie

Catherine Mavrikakis
credit: Maxyme G. Delisle
Maxyme G. Delisle
Publié le : mercredi 1 septembre 2021
Billet

Choisir la vie

Notre incapacité à penser le suicide comme une décision lucide nous empêche-t-elle de nous engager plus profondément dans nos vies?

NDLR: Ce texte aborde la question délicate et importante du suicide. Si vous sentez que vous avez besoin d’aide, contactez le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), en tout temps, et partout au Québec.


Le suicide, dans notre société, est vu comme une épidémie. Il suffirait d’en parler pour le susciter, voire le promouvoir. C’est du moins ce que suggèrent les associations de psychiatres qui demandent aux médias de prendre des précautions lorsqu’ils en parlent. Nous avons donc pris l’habitude un peu ridicule de joindre à sa mention furtive les numéros de téléphone des centres d’aide, sur un ton à la fois doucereux et grave qui montrerait un souci, une sollicitude maternelle envers les plus malheureux·euses dont on se moque, par ailleurs, quand ils et elles ont envie de vivre mieux.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres