Des sanctuaires, avant qu’il ne soit trop tard

Clément Sabourin
Publié le : jeudi 13 septembre 2018
Nos richesses

Des sanctuaires, avant qu’il ne soit trop tard

Pourquoi protéger nos derniers espaces sauvages?

Progressivement, les puissants moteurs des hors-bords cessent de rugir et laissent entendre le clapotis de l’eau sur les coques. Le silence de la nature gagne les embarcations cries à mesure que nous nous engageons sur ce petit bras du lac.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres