Nos signets—Semaine du 16 mai 2022

credit: Photo: Bernhard Lang
Photo: Bernhard Lang
Publié le : dimanche 22 mai 2022
Signets

Nos signets—Semaine du 16 mai 2022

Votre sélection hebdomadaire des textes, productions audiovisuelles et autres contenus qui ont attiré l’attention de l’équipe de Nouveau Projet, cette semaine.

Bonne lecture et bon dimanche!

Pendant ce temps, en Corée du Nord

À l’abri de la pandémie jusqu’à la semaine dernière, la Corée du Nord vient tout juste (!) de faire connaissance avec la COVID-19. Le régime estime aujourd’hui à près de deux millions le nombre de cas à l’intérieur de ses frontières. Entre propagande d’État, désignation de boucs émissaires et mobilisation nationale, les autorités ont, sans surprise, une façon bien singulière de gérer la crise.


Les avions ne meurent jamais

Reportage photo dans le plus grand cimetière d’avions et de missiles au monde, situé en plein désert de l’Arizona. Ce centre de démantèlement en est aussi un de maintenance et de réparation: en temps de guerre, tous ces appareils, des plus clinquants aux plus rouillés, doivent pouvoir reprendre la route du ciel.


Sans toit mais pas dans la rue

Radio Canada propose ici un tour du Québec de la crise du logement, racontée par ceux et celles qui la vivent dans une forme d’itinérance cachée. Récits d’une crise généralisée en ville comme en région.

Publicité

La fin d’un tabou?

L’Espagne pourrait bientôt accorder un congé menstruel aux femmes souffrant de règles douloureuses. C’est l’une des mesures phares d’un projet de loi que vient de déposer le gouvernement espagnol. Si le Japon, l’Indonésie et la Zambie, notamment, offrent déjà un tel congé, ce serait une première en Europe.


Méditer en sécurité?

Les applications de santé mentale et de méditation comme Talkspace, Better Help, Calm et Glorify échouent à protéger les données personnelles des utilisateur·trice·s, et leurs créateur·rice·s ne semblent pas s’en soucier outre mesure. C’est du moins ce qu’a révélé une récente étude de Mozilla sur les pratiques de confidentialité et de sécurité de ces applis populaires. Une protection qui équivaut, dit-on, à un «petit cadenas» sur un journal intime.

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres