«On ne nous tient pas au courant de ça, nous»

Sarah Poulin-Chartrand
credit: Illustration: Laurent Pinabel
Illustration: Laurent Pinabel
Publié le : mardi 20 septembre 2022
Ailleurs à Atelier 10

«On ne nous tient pas au courant de ça, nous»

Couper les enfants des discussions graves ou sérieuses, c’est une forme d’adultisme. Un concept encore méconnu que Sarah Poulin-Chartrand aborde, parmi une quarantaine d’autres, dans Nos enfants auront le dernier mot, premier titre de notre nouvelle collection Le temps debout. En voici un extrait.

Considéré dans ce texte

Les rapports de pouvoir entre adultes et enfants. L’omniprésence des écrans. La foutue pandémie. Les règlements bidons. L’importance de la communication.

Sarah Poulin-Chartrand

Petit souper familial de semaine. Stéphane demande aux enfants s’il y a de nouveaux cas de Covid-19 à l’école. La réponse de Paul? «Aucune idée. On ne nous tient pas au courant de ça, nous.» Son père et moi nous sommes regardé·e·s, sonné·e·s. Paul venait d’énoncer un truc tellement gros, mais tellement intégré que nous n’avions jamais songé à le questionner. Les élèves de cinquième et de sixième année, qui entendaient parler de la pandémie du matin au soir depuis un an, étaient probablement en droit d’être considérés comme des interlocuteurs valides, et qu’on leur transmette certaines informations sur leur milieu de vie, non? Un cas typique d’adultisme.

Proche cousin de l’âgisme, l’adultisme est cette attitude dont nous n’avons à peu près jamais conscience, qui se définit comme l’idée que les adultes sont «meilleur·e·s» que les enfants, ce qui justifierait le pouvoir que les premier·ière·s exercent sur les dernier·ère·s. Un réflexe qui définit presque tous nos rapports à la jeunesse, du moins dans nos sociétés.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • credit: Photo: Bernard Brault
    Société

    S’imposer dans le débat

    En 2012, Québec solidaire faisait son entrée au débat des chef·fe·s. Un baptême du feu pour Françoise David qui défendait les couleurs du parti à l’époque.

    • Françoise David
  • Société

    Le temps debout: un nouvel espace de réflexion pour une vie plus consciente et satisfaisante

    Cette semaine, Atelier 10 inaugure un tout nouveau projet, Le temps debout. Le directeur d’Atelier 10 nous indique ici les intentions qui ont mené à sa création, et les principes qui guideront son développement.

    • Nicolas Langelier
  • credit: Photo: Eva-Maude TC
    Fiction+poésie

    Rêver le théâtre autrement

    Le sexe des pigeons a été conçu comme une pièce déambulatoire avec un volet numérique. L’adapter pour la lecture était un défi de taille. Résultat: le dernier titre de la collection Pièces est un hybride étrange entre le fil d’actualité d’un réseau social, une pièce de théâtre et un livre dont vous êtes le héros.

    • Laurence Régnier
    • Gabrielle Côté
  • credit: Photo: Simple Insomnia
    Société

    La monogamie est un accident de l'histoire

    En amour, l’humain a-t-il été conçu pour se limiter à un·e partenaire? Catherine Dorion croit que non. Elle plaide pour un assouplissement des mœurs dans Les luttes fécondes, son essai tiré de notre collection Documents.

    • Catherine Dorion
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres