Le fol amour des Années folles

Jean-Philippe Warren
Publié le : mercredi 1 septembre 2021
Société

Le fol amour des Années folles

Quelle révolution des mœurs pour l’après-pandémie?

Considéré dans ce texte

Les années 1920 au Québec et l’émergence de l’amour comme ingrédient indispensable au bonheur. Les romans de gare, les chansons romantiques et les films à l’eau de rose. La demisexualité, l’autoromance et la recherche de l’orgasme.

Récemment, plusieurs journalistes et essayistes se sont mis·es à promettre pour le Québec de nouvelles Années folles au lendemain de la pandémie de Covid-19. Tout bien pesé, la décennie qui suit la Grande Guerre parait pourtant ici bien sage. Les flappers, le jazz, le charleston et l’art déco font des percées modestes, et le contexte économique, d’ailleurs plutôt morose, est plombé par un taux élevé de chômage.

Mais cela ne veut pas dire que l’on n’assiste pas à des changements majeurs.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres