Nos signets—Semaine du 25 avril 2022

Tiré de «Elon Musk, Baloney King», à lire sur The Atlanticcredit: Suzanne Cordeiro / Getty / The Atlantic
Tiré de «Elon Musk, Baloney King», à lire sur The Atlantic
Suzanne Cordeiro / Getty / The Atlantic
Publié le : dimanche 1 mai 2022
Signets

Nos signets—Semaine du 25 avril 2022

Votre sélection hebdomadaire des textes, productions audiovisuelles et autres contenus qui ont attiré l’attention de l’équipe de Nouveau Projet, cette semaine.

Bonne lecture et bon dimanche!

Elon Musk, l’inquiétant appétit entrepreneurial d’un bullionaire

L’homme le plus riche du monde, qui vient d’acquérir Twitter, multiplie les frasques et excentricités, sur fond d’idéologie profondément libertarienne. Mais derrière son air faussement cool, Elon Musk a inventé un nouveau type de bêtise: la figure du bullionaire. En somme, un enfant dissipé dans un corps de milliardaire quinquagénaire. Mais en drôlement plus dangereux que Tom Hanks dans Petit Bonhomme.


Histoire d’horreur au rayon des droits d’auteurs

Le film Eiffel est sorti ce vendredi sur les écrans au Québec, un drame romanticohistorique en apparence lumineux, mais qui cache en fait une histoire beaucoup plus sombre. Il faut écouter cette entrevue de Konbini avec Caroline Bongrand, la véritable autrice du scénario. Son témoignage lève le voile sur les pratiques douteuses des grandes boites de production dans l’industrie du cinéma. 


Publicité

Procrastination

À Tokyo, un écrivain a créé un café bien particulier. Une fois à l’intérieur, vous ne pourrez le quitter avant d’avoir atteint votre objectif de travail quotidien. Devenu viral sur les réseaux sociaux, il attire auteur·trice·s et éditeur·trice·s.


Racisme technologique

L’intelligence artificielle (I.A.) n’est pas aussi neutre qu’on le pense. L’I.A. est créée et alimentée par des êtres humains, donc elle reproduit les mêmes erreurs que nous. Dans cet article, La Conversation nous explique les biais racistes de cette nouvelle technologie très puissante.


Gaza, au jour le jour

Tous les vendredis, un épisode de la série documentaire «Gaza Stories» nous plonge dans le quotidien des habitant·e·s de la plus grande prison à ciel ouvert du monde. Des dizaines de parcours individuels qui, tissés ensemble, racontent une autre histoire que celle de l’éternelle impasse géopolitique qui les contraint.


Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres