Signets—semaine du 12 septembre 2022

credit: Photo: ONF
Photo: ONF
Publié le : dimanche 18 septembre 2022
Signets

Signets—semaine du 12 septembre 2022

Votre sélection hebdomadaire des textes, productions audiovisuelles et autres contenus qui ont attiré l’attention de l’équipe de Nouveau Projet, cette semaine.

Quand Jean-Luc Godard était au Québec

C’était il y a plus d’un demi-siècle, dans la foulée des évènements de mai 1968 en France et du «lundi de la matraque» au Québec. Au même moment, à Montréal, les cinéphiles se réunissaient pour «les dix jours du cinéma politique.» L’invité de marque de cette rencontre? Le grand cinéaste et icône de la nouvelle vague Jean-Luc Godard. Il profitera même de ce tremplin pour se rendre jusqu’à Rouyn-Noranda où la télévision locale lui offre une carte blanche. Un documentaire de Julie Perron retrace son parcours cette année-là.


Pour une éthique commune

Pour répondre à l’urgence climatique, des dizaines de médias, d’associations professionnelles de journalistes et d’acteur·trice·s de France ont signé et publié cette semaine une charte pour encadrer leur couverture de la crise climatique. «L’idée est de trouver une manière de réconcilier les citoyen·ne·s avec les journalistes et les médias dans une approche alliant les questions liées au climat, au vivant et à la justice sociale. Il s’agit aussi d’associer des acteurs des médias, de la société civile et des scientifiques.»


Publicité

De la visite rare

Yvon Deschamps n’accorde presque plus d’entrevues. Mais cette semaine, l’humoriste et auteur de 87 ans était de passage à l’émission matinale de Patrick Masbourian sur les ondes de la radio d’État. Il s’est notamment confié sur l’épuisement professionnel vécu à ses débuts, et sur son processus d’écriture. Un entretien chaleureux, qui fait du bien.


We Speak Hip Hop: le tour du monde en 28 artistes

Cinquante ans après sa naissance dans le Bronx, le hip-hop a conquis la planète. L'œuvre interactive We Speak Hip Hop rassemble dix ans d’archives vidéos et 28 voix d’artistes engagé·e·s de partout à travers le monde. De Djibouti à la Corée du Sud, en passant par Israël et la Malaisie, cet espèce de jukebox nouveau genre nous plonge dans des cultures et des réalités foncièrement différentes, mais où chacun·e parle la même langue: celle du hip-hop. 


Pour voter il faut être inscrit·e

On peut parler des élections, on peut débattre de l’économie, du cout de la vie ou des propositions pour l’environnement, mais dans les faits, pour pouvoir donner votre voix le 3 octobre, il faut avant tout être inscrit·e sur les listes électorales. Une date à retenir: votre inscription en ligne doit idéalement être réglée avant le 19 septembre.

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres