Signets—semaine du 26 juin 2023

 credit: Photo: IMAGO / Allison Bailey / NurPhoto / Le Temps
Photo: IMAGO / Allison Bailey / NurPhoto / Le Temps
Publié le :
Signets

Signets—semaine du 26 juin 2023

Votre sélection hebdomadaire des textes et des productions audiovisuelles qui ont attiré l’attention de l’équipe de Nouveau Projet.

Trois pas en arrière

Avec ses six juges conservateurs contre trois, la Cour suprême des États-Unis poursuit son virage réactionnaire amorcé il y a un an, quand elle avait supprimé de la constitution la protection du droit à l’avortement. En supprimant les critères de discrimination positive en fonction de la race dans le cadre des admissions à l’université, elle fragilise un pilier historique de la lutte antiraciste au pays. Une décision qui ne s’embarasse pas de ses nombreux paradoxes.

À lire dans Le Temps


Penser en dehors de la boite

C’est ce dont se targuait Stockton Rush, le propriétaire de la compagnie OceanGate qui aura, jusqu’à sa mort récente et surmédiatisée, piloté des expéditions vers l’épave du Titanic dans le sous-marin somme toute assez artisanal qu’il avait conçu. Le journaliste David Pogue a rencontré l’ingénieur l’an dernier à l’occasion de la production d’un reportage qui est depuis devenu viral—notamment parce que Rush y présente la manette de jeu vidéo bon marché dont il se servait pour contrôler le bolide. Et à la lumière des observations du reporter télé de CBS, force est d’admettre que l’entrepreneur n’avait que faire des enjeux de sécurité.

À lire sur The Intelligencer (en anglais)

Publicité

Antiféminisme décomplexé

Cap sur la Corée du Sud pour rencontrer la militante Jina Kim, aussi propriétaire d’un café nommé en l’honneur de Virginia Woolf. En entrevue avec la journaliste québécoise Myriam Boulianne, la Séoulienne parle des contrecoups du mouvement #MoiAussi dans son pays encore gangréné par le sexisme, surtout chez les jeunes hommes dans la vingtaine. «Parler de féminisme en Corée, dit-elle, c’est comme nommer Voldemort.» Ça donne le ton. 

À lire sur Pivot 


Jazz nouveau

Mardi prochain, le duo formé de DOMi et JD Beck fera la première partie du grand Herbie Hancock dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal. Ces deux (très) jeunes virtuoses s’imposent comme des figures de proue de la scène jazz dite post-internet, là où bizarreries et technique infaillible font bon ménage. Qui a dit que la note bleue était passée de mode?

À lire sur Pitchfork (en anglais)


Dans la cour de récré

À propos de la possibilité (sérieuse!) d’un combat à mains nues entre Mark Zuckerberg et Elon Musk: «l’intérêt de la technologie, bien sûr, est qu’elle est censée nous faciliter la vie et nous délivrer de la douleur et du labeur qui étaient le lot de l’homme des cavernes. Et pourtant, nous voici en 2023, avec deux des plus célèbres technophiles de l’histoire, revenant à l’activité ultime de l’homme des cavernes: le combat.» 

À lire sur Slate.fr

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres