Un silencieux massacre de sigles

Sylvain A. Lefèvre
Publié le : jeudi 13 septembre 2018
Nos communs

Un silencieux massacre de sigles

Quel danger y a-t-il à supprimer les réseaux intermédiaires?

En mettant fin aux conférences régionales des élus (CRÉ) et en affaiblissant considérablement les corporations de développement économique communautaire (CDEC) et les centres locaux de développement (CLD), le gouvernement Couillard a transformé en profondeur le paysage du développement territorial. Déjà fragilisées par Jean Charest dans les années 2000, ces structures ont pour rôle de mener le travail, aussi nécessaire qu’invisible, d’accompagnement, de coordination et de maillage des projets, notamment dans les régions, les villes, les quartiers. Elles étaient aussi des lieux d’échanges et de délibération qui donnaient une vraie voix à la société civile, et non exclusivement aux élus.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres