Une question de respect

Marc Brunet
 credit: Photo: Zone3
Photo: Zone3
Publié le :
Humour

Une question de respect

On lui doit Les Bobos, Le coeur a ses raisons et Like-moi. Marc Brunet, scénariste d'exception, nous partage la version écrite de l'un de ses sketchs les plus comiques.

Un couple circule en voiture lorsque deux piétons—se tenant par la main et regardant leur téléphone avec des écouteurs dans les oreilles—traversent lentement à une intersection, forçant la conductrice à s’arrêter.


Conductrice

Qu’est-ce qu’y font?

Passager

Ben voyons. (À la conductrice) Klaxonne!

Conductrice

Voyons donc, la rue leur appartient, eux autres! Y marchent, y regardent pas pantoute où est-ce qu’y s’en vont. C’est à nous autres de passer.

Passager

Ben oui je sais, mais y marchent sans regarder. Regarde, y regardent même pas! Y regardent pas! Ouin mais klaxonne!

La conductrice klaxonne et se penche par la fenêtre de sa voiture.

Conductrice

Heille!

Les deux piétons, surpris, s’immobilisent au milieu de la rue devant la voiture. Ils s’adressent aux automobilistes.

Piétonne

(Enlevant ses écouteurs) Qu’est-ce qu’y’a? Qu’est-ce qui se passe?

Passager

(Se penche par la fenêtre ouverte de son côté de la voiture) Vous traversez devant l’auto, pis on roule!

Piéton

(Enlevant ses écouteurs à son tour) Ben oui mais on marche, on est des piétons!

Conductrice

Nous on roule sur la route!

Piétonne

Ouin mais nous, on marche. C’est possible de respecter notre qualité de vie, là?

Conductrice

Pis notre qualité de vie à nous autres? On a le droit de circuler librement!

Passager

Légalement, vous gênez notre qualité de vie!

Piéton

On a choisi de marcher pour respecter l’environnement, faque notre qualité de vie a déjà un impact positif sur votre qualité de vie!

Conductrice

La seule raison pour laquelle vous avez encore une qualité de vie, là, c’est parce qu’on a sacrifié notre propre qualité de vie en vous passant pas dessus avec notre char!

Piétonne

Si tu me prives de ma qualité de vie en me passant dessus avec ton char, je vais appeler la police, qui va grandement diminuer ta propre qualité de vie!

Deux cyclistes arrivent sur la route et s’immobilisent derrière la voiture. L’un d’entre eux actionne sa sonnette.

Gars cycliste

(Criant aux automobilistes) Heille! On est des cyclistes! Vous nous bloquez l’accès à la voie publique!

Fille cycliste

Votre voiture diminue l’accessibilité de la voie publique à nos vélos.

Gars cycliste

Ça restreint notre qualité de vie.

Passager

(À l’adresse des cyclistes) C’est les piétons qui respectent pas notre qualité de vie, faque passez à côté!

Gars cycliste

(S’énerve) On n’a pas à passer à côté! Vous nous privez de l’accès à la voie publique. On y a droit, on est des cyclistes!

Fille cycliste

Vous commencerez pas à hypothéquer notre qualité de vie en nous forçant à contourner votre voiture.

Piéton

On a choisi d’être piétons pour notre qualité de vie.

Gars cycliste

Ben nous on est des cyclistes, pis vous, vous bloquez le passage aux vélos. Votre qualité de vie est en opposition avec notre qualité de vie.

Piétonne

Mais pourquoi on devrait sacrifier notre propre qualité de vie pour votre qualité de vie?

Piéton

Respectez nos choix.

Passager

Mais si on respecte votre choix de pas respecter la voie publique, on se respecte pas nous-mêmes. Pis si on se respecte pas, on réduit la qualité de notre qualité de vie.

Conductrice

Regarde, je vais vous le dire, moi: en ce moment, là, j’ai pas de qualité de vie.

Fille cycliste

Pis la qualité de vie des cyclistes, elle? (Criant) On est des cyclistes!

À partir de là, tous les intervenants se mettent à crier de plus en plus fort.

Passager

Respectez notre opposition au non-respect de la voie publique par les piétons, pis passez sur le trottoir!

Gars cycliste

C’t’une question de respect. Pis je sais pas si je l’ai mentionné: «On est des cyclistes!»

Piétonne

Le trottoir, c’est pour la qualité de vie des piétons. Respectez ça!

Conductrice

Vous respectez pas notre accès à la voie publique!

Piétonne

C’est pas une automobiliste qui va me dire quoi faire. Je me respecte.

Fille cycliste

Il faut respecter le droit des cyclistes à circuler librement!

Gars cycliste

(Hurlant) On est des cyclistes!!!

Piéton

(Hurlant à son tour) Ben passez à côté du char!!!

Gars cycliste

Heille, on se respecte! Faque si vous voulez nous respecter, respectez notre droit à l’accès total à la voie publique.

Passager

Ok, par respect pour notre droit à une qualité de vie, avancez!

Piéton

Moi, par principe, je ne bouge pas! Je me respecte!

Piétonne

C’t’un manque de respect!

Conductrice

Pis nous, notre qualité de vie?

Gars cycliste

Ben votre qualité de vie nous empêche d’apprécier notre qualité de vie.

Fille cycliste

(Sur un ton très calme) Il faut juste que vous respectiez notre qualité de vie.

Passager

Faqu’on fait quoi, là?

Conductrice

(Résignée) On fait rien mais on se respecte.

Tous attendent. 


Extrait de l’épisode 24 de Like-moi!, diffusé par Télé-Québec en janvier 2018. Auteur-concepteur: Marc Brunet. Producteur: Zone3.

Continuez sur ce sujet

  • Culture

    En ce moment, on est dans l’espace

    Le texte du spectacle «Du bruit dans le cosmos» nous force à apprivoiser notre vertige face à l’immensité de l’univers. Pas mal, pour un show d’humour. En voici les premières pages, telles que publiées au sein de la nouvelle collection d’Atelier 10.

  • Anne-Marie Olivier en compagnie d’une spectatrice dans «Maurice» credit: Photo: Émilie Dumais
    Culture

    Le meilleur des spectacles vivants en 2023

    D’Anne-Marie Olivier à Rosalie Cournoyer: voici les artistes qui ont impressionné la grande famille de «Nouveau Projet» cette année au rayon des arts de la scène.

    • 6 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Steven Peng
    Culture

    Léa Stréliski: l’humoriste posée

    On la reconnait à son accent sis quelque part entre le Québec et la France, à ses prises de position parfois risquées, mais toujours livrées avec un calme désarmant, sur un ton mi-figue mi-raisin, sans malveillance aucune. Entrevue avec Léa Stréliski, collaboratrice de «Nouveau Projet 25».

  •  credit: Photo: Maky Orel
    Culture

    Comment ne pas être cool

    Bien des gens éprouvent un plaisir certain à regarder des vidéos «cringe», mais personne ne voudrait faire l’objet d’un mème viral ou d’un sketch du «Bye Bye» pour autant. À l’ère de TikTok, des gens contournent leur peur de passer pour quétaines, et de devenir la cible de moqueries, en ajoutant une seconde couche d’ironie à leurs contenus. Explication d’un phénomène web de moins en moins niché.

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres