Calendrier culturel—avril 2024

Ariane Fournier
 credit: Photo: Duceppe
Photo: Duceppe
Publié le :
Les choix de la rédaction

Calendrier culturel—avril 2024

La belle saison amène la période des examens finaux. Question de faire revivre le stress de performance à ceux et celles qui l’auraient peut être oublié, Duceppe présente l’adaptation scénique de Royal, le roman de Jean-Phillippe Baril Guérard qui se déroule à la faculté de droit de l’Université de Montréal.

Essais

  • 2 avril

    Marie-Christine Lemieux-Couture

    Tueuse de joies patriarcales

  • 4 avril

    Jean-Philippe Pleau

    Rue Duplessis: Ma petite noirceur

  • 11 avril

    Jean Désy

    Soigner la médecine

  • 23 avril

    Annette Boudreau

    Parler comme du monde

  • 30 avril

    Justus Rosenberg

    L’art de la résistance

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  •  credit: Photo: Yanick Macdonald
    Culture

    Ce qu’on a vu—avril 2024

    La romancière Marie-Claire Blais revit ces jours-ci à l’Espace Go, à Montréal, tandis que Kevin Lambert, sorte de fils spirituel pour elle, adapte «Un cœur habité de mille voix» pour la scène. Une franche réussite.

    • 5 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Justine Latour
    Culture

    Ce qu’on a lu—mars 2024

    Six ans après la publication de son premier livre («Créatures du hasard») au Cheval d’août, l’autrice québéco-uruguayenne Lula Carballo replonge dans les limbes de la ludopathie, du jeu compulsif. Elle signe le roman «Maquina», qui sort ces jours-ci chez Leméac.

    • 5 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Martin Guillemette
    Culture

    Ce qu’on écoute—mars 2024

    Virtuosité et bonhommie font bon ménage dans les compositions originales de Times New Woman, un groupe québécois qui met le jazz à sa main en décoiffant quelques puristes au passage.

    • 4 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Danny Taillon
    Culture

    Ce qu’on a vu—mars 2024

    Alors que Kyiv est encore à feu et à sang, trois théâtres de Montréal proposent des pièces qui donnent la parole à des dramaturges d’origine ukrainienne. Parmi elles, «Moi, dans les ruines rouges du siècle», qui est de retour sur les planches du Duceppe plus d’une décennie après sa création.

    • 4 auteur·trice·s
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres