Ce qu'on a gouté—juin 2022

 credit: Photo: Ile Flottante
Photo: Ile Flottante
Publié le :
Les choix de la rédaction

Ce qu'on a gouté—juin 2022

Desserts légers, légumes du jardin, essence de sapinage… Notre sélection culinaire se fait fraiche et locale en ce début de saison estivale.

Ile Flottante

174-176, rue Saint-Viateur Ouest (Montréal)


Sean Smith—finaliste au prestigieux titre de chef de l’année aux Lauriers de la gastronomie québécoise—et son équipe offrent un menu dégustation en sept services. Une enfilade de courtes propositions saisonnières, éphémères, aussi raffinées les unes que les autres.

Au moment de notre passage en juin, nous avons eu un coup de cœur pour la Vichyssoise végane aux asperges, parfait de noix de cajou, trio d’asperges, pesto, et huile de livèche. Nous avons également été subjugué·e·s par l’excellente tartelette ganache au chocolat, dulce de leche, gel de sapin et sapin baumier, crème fraiche en chantilly, meringue à la menthe et crème glacée à la pruche.

Une cuisine épurée, lisible, gastronomique quoi.

Options 100% véganes disponibles.


Julie Francoeur, rédactrice en chef adjointe


Salon de thé Cardinal

5326 boulevard Saint-Laurent (Montréal)


Une fois la porte franchie, nous sommes instantanément propulsés dans le Londres des années 1920. Personnellement j'y ai été spontanément éblouie; rien n'est laissé au hasard, tout est impeccable et délicieux.  Si vivre l'expérience de l'authentique thé à l'anglaise vous intéresse, je recommande. J’y retournerai parce que je veux faire découvrir à d’autres cet endroit qui m'a donné l'impression de flotter dans un monde parallèle. Le Cardinal, c'est l'opportunité de voyager localement et de vivre une expérience multisensorielle, très accessible indeed!


Catherine Gareau, adjointe administrative

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  •  credit: Photo: Lou Scamble
    Culture

    Ce qu’on a lu—février 2024

    Les hommes, antiféministes de surcroit, n’ont pas le monopole du célibat involontaire. À preuve: Claire Legendre, autrice virtuose, en a fait l’expérience et le sujet de son plus récent ouvrage. Un livre à mettre entre les mains de celles qui «swippent» sur Bumble en quête d’absolu.

    • 6 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Cassandra Jetten
    Culture

    Ce qu’on écoute—février 2024

    On peut sortir le gars de la France, mais pas la France du gars. Même si Peter Peter est rentré au Québec, l’influence de la house filtrée, de la French Touch en substance, se fait entendre sur sa nouvelle offrande.

    • 5 auteur·trice·s
  •  credit: (Photo: Théâtre Denise-Pelletier)
    Culture

    Ce qu’on a vu—février 2024

    François Ruel-Côté, membre du duo humoristique Brick & Brack et collaborateur de l’émission «Tout peut arriver», a consolidé sa place au sein du club des artistes-de-la-relève-à-surveiller grâce à sa pièce intitulée «Terrain glissant».

    • 5 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Yanick Macdonald
    Culture

    Calendrier culturel—février 2024

    À l’occasion du Mois de l’histoire des Noir·e·s, nombreuses sont les institutions culturelles qui mettent de l’avant des artistes afrodescendant·e·s. Du côté du TNM, «M’appelle Mohamed Ali», spectacle mis en scène par Philippe Racine et Tatiana Zinga Botao, aura droit à un second tour de piste.

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres