Les meilleurs endroits pour découvrir la Capitale-Nationale

Marie-Anne Dayé
credit: Photo: Alma Kismic
Photo: Alma Kismic
Publié le : jeudi 25 août 2022
Boire, manger, faire, dormir

Les meilleurs endroits pour découvrir la Capitale-Nationale

Buvettes de quartier, restaurants primés, visites historiques. Quelques idées d'activités pour découvrir Québec et ses environs.

MANGER

Palais contents, selon Sophie Grenier-Héroux

Ce ne sont pas les bonnes tables qui manquent dans la région de la Capitale-Nationale ! La journaliste culinaire Sophie Grenier-Héroux s’est prêtée à l’exercice de proposer un top cinq des restaurants qu’il faut absolument essayer.


Battuto

Ce petit resto italien dans Saint-Roch propose un menu qui respecte les saisons. « Avec très peu d’ingrédients, le chef Guillaume St-Pierre réussit à faire des choses tellement savoureuses ! » À preuve, Sophie admet avoir déjà pleuré en mangeant un de ses plats. Il faut réserver en ligne plusieurs semaines à l’avance.

527, boulevard Langelier, Québec


Chez Boulay

Bistro boréal au cœur du Vieux-Québec, fondé par Arnaud Marchand et Jean-Luc Boulay. Sa cuisine est axée sur la rencontre des produits du terroir nordique et du savoir-faire français. « Il permet de gouter à de bons produits du terroir qui sont accessibles à tou·te·s sur le plan des saveurs et du portefeuille. »

1110, rue Saint-Jean, Québec


Buvette Scott

Ce secret bien gardé du quartier Saint-Jean-Baptiste suggère des plats à partager accompagnés d’une impressionnante carte des vins et des bières. Ambiance décontractée, bonne musique et cuisine du marché promettent une fichue belle soirée.

821, rue Scott, Québec


Publicité

Honō Izakaya

Taverne japonaise sans prétention où l’on aime manger avant d’aller au théâtre ou un soir de semaine. Petits plats à partager, ambiance conviviale et cocktails délicieux. À essayer sans hésitation : les brochettes, les dumplings et les champignons marinés.

670, rue Saint-Joseph, Québec


Chez Rioux & Pettigrew

Des plats du terroir, tout en douceur et en finesse, et un service exemplaire vous y attendent. « J’ai en tête un carpaccio de tomates ancestrales, que j’ai savouré comme s’il n’y avait pas de lendemain. »

160, rue Saint-Paul, Québec



  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

BOIRE

Cinq bières coups de cœur de Brian Pierce, copropriétaire de Noctem Artisans Brasseurs


Réveiller le chat qui dort (Noctem) : Légèrement caramélisée avec des notes de biscuit, cette bière de soif a une texture riche et moelleuse. 

Petite-Oasis (La Barberie) : « C’est une IPA qui a un profil super fun dans laquelle je me reconnais », indique Brian.

60èmes Stridents (Brasserie Alpha /Noctem) : Une collaboration qui emprunte le style dank IPA avec ses arômes d’agrumes. « C’est un vieux style qu’on a oublié. Avant, les bières étaient résineuses et avaient un peu un gout de moufette. »

Quand même clean (Brasserie Générale) : Une lager américaine facile à boire, brassée avec du maïs et du riz basmati.

Psychoactive (Griendel) : Une bonne IPA aux notes de fruits tropicaux et d’agrumes. Gout résineux. 


Noctem Artisans Brasseurs, 438, rue du Parvis

La Barberie, 310, rue Saint-Roch

Brasserie Alpha, 1510-A, rue Semple

Brasserie Générale, 1165, 18e Rue

Griendel, 195, rue Saint-Vallier Ouest



  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

FAIRE

Découvertes historiques

Une balade dans la cité fortifiée du Vieux-Québec permet d’admirer plusieurs de ses joyaux architecturaux. Voici quelques idées pour découvrir l’histoire de la ville autrement.


Le Morrin Centre, un édifice patrimonial hébergeant une ancienne prison et une bibliothèque de langue anglaise.

44, chaussée des Écossais, Québec

Qc History X, un tour guidé animé par l’artiste hip-hop Webster, relatant l’esclavage et la présence africaine et afrodescendante à Québec. 

qchistoryxtours.ca

Promenades Fantômes, un circuit dévoilant les côtés sombres de la

Nouvelle-France.

promenadesfantomes.com



MANGER

Le tour de l’ile 


Impossible de visiter la région sans traverser le pont qui mène sur l’ile d’Orléans. Selon la saison, adonnez-vous à l’autocueillette de baies, de pommes ou de citrouilles. Pas envie de travailler ? Un peu partout, des échoppes proposent des paniers de fruits et de légumes. Sur la route, arrêtez-vous chez Cassis Monna & filles, ce domaine rassemblant un restaurant, une crèmerie, une cave à vin et une boutique gourmande. Installez-vous sur une table de piquenique pour déguster ses produits en regardant le fleuve. À l’ouest de l’ile, appréciez le panorama qui s’étend sur Québec, avec une crème glacée de la Chocolaterie de l’Île d’Orléans. Pour combattre la soif, optez pour une ambrée à l’érable au Pub Le Mitan. Et pour terminer cette escapade en beauté, apaisez vos papilles et trouvez le sommeil à l’auberge-resto La Goéliche


Cassis Monna & filles, 1225, chemin Royal, Saint-Pierre

Chocolaterie de l’Île d’Orléans, 8330, chemin Royal, Sainte-Pétronille

Pub Le Mitan, 2471, chemin Royal, Sainte-Famille

La Goéliche, 22, rue du Quai, Sainte-Pétronille


Publicité

  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

FAIRE

Virée dans Portneuf

Que ce soit en empruntant la 138 en voiture ou la Route verte à vélo, ça vaut la peine de couper le trajet à Deschambault-Grondines. On fait du lèche-vitrine chez Antiquités Deschambault, puis le plein de produits locaux au Magasin général Paré et à la Fromagerie des Grondines. On se régale ensuite à la terrasse du Bistro La Ferme et, après une courte balade dans le site historique et sur les berges du Saint-Laurent, on savoure une bonne bière de fin d’après-midi à la microbrasserie Les Grands Bois. La belle vie, quoi!


Antiquités Deschambault, 216, chemin du Roy, Deschambault-Grondines 

Magasin général Paré, 104, rue de l’Église, Deschambault-Grondines 

Fromagerie des Grondines, 274, 2e Rang Est, Deschambault-Grondines

Bistro La Ferme, 297, chemin du Roy, Deschambault-Grondines

Les Grands Bois, 415, rue Tessier Est, Saint-Casimir



  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

FAIRE

Musique émergente, par Jean-Étienne Collin Marcoux


Ces dix dernières années, la scène musicale émergente de Québec se porte bien. Jean-Étienne Collin Marcoux, fondateur du studio d’enregistrement et de la salle de spectacle Le Pantoum, se réjouit des conditions nouvelles qui favorisent la rétention des artistes dans la capitale. Selon lui, L’ANTI Bar & Spectacles est, avec Le Pantoum, un lieu de choix sur la scène punk métal. Depuis peu, le Grand Théâtre de Québec, qui est voué à la diffusion de grands spectacles populaires, tente d’intégrer différentes expériences alternatives à sa programmation. Côté festivals, on opte pour le Festival OFF, début juillet, et Le Phoque OFF, en février.


Le Pantoum, 76, rue Saint-Vallier Ouest, salles 1 et 2, Québec

L’ANTI Bar & Spectacles, 251, rue Dorchester, Québec

Grand Théâtre de Québec, 269, boulevard René-Lévesque Est, Québec

Festival OFF, quebecoff.org

Le Phoque OFF, phoqueoff.com



  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

FAIRE

Arpenter les sentiers battus 


Les amateur·trice·s de sports d’hiver ne s’ennuieront pas dans la région. La Station touristique Stoneham et le Mont-Sainte-Anne cumulent à eux seuls une centaine de pistes qui plairont assurément aux skieur·euse·s et aux planchistes. Ceux et celles qui préfèrent s’adonner à l’observation des oiseaux comme la grande oie des neiges prendront leur pied à la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente. Dans Portneuf, il est possible d’emprunter les sentiers balisés de la Vallée Bras-du-Nord et du parc naturel régional de Portneuf. Le Camp Mercier, dans la réserve faunique des Laurentides, est quant à lui reconnu pour ses pistes de raquette et de ski de fond.


Station touristique Stoneham, 600, chemin du Hibou, Stoneham-et-Tewkesbury

Mont-Sainte-Anne, 2000, boulevard du Beau-Pré, Beaupré

Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente, 570, chemin du Cap-Tourmente, Saint-Joachim

Vallée Bras-du-Nord, 2180, rang Saguenay, Saint-Raymond

Parc naturel régional de Portneuf, 423, rue Principale, Saint-Alban

Camp Mercier, route 175, kilomètre 94, Sainte-Brigitte-de-Laval


Publicité

  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

FAIRE

Bain de nature 


À lui seul, le parc national de la Jacques-Cartier comble les envies d’odeur d’épinette et d’aventure. Campé à 30 minutes en voiture de Québec, il représente 100 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre qui mènent à différents points de vue sur les sommets, les vallées et la splendide rivière Jacques-Cartier. Amateur·trice·s de plein air, vous serez servi·e·s : descente de kayak et de rabaska, fatbike et raquette vous permettront de profiter pleinement de la nature environnante. Des terrains de camping, des iourtes et des prêts-à-camper sont disponibles.


103, chemin du Parc-National, Stoneham-et-Tewkesbury


FAIRE

Balades récompensées


À partir de la gare du Palais, longez le bassin Louise et faites une halte de quelques heures au Musée de la civilisation. Empruntez ensuite la Traverse Québec-Lévis et profitez d’une vue sur la ville depuis la rive sud. Terminez votre périple au Chocolats Favoris pour y engloutir une crème molle trempée dans le chocolat.

Allez le long de la rivière Saint-Charles à travers le parc Cartier-Brébeuf. Rendez-vous au parc Victoria pour vous prélasser sous les grands arbres. Terminez votre trajet au Franky Johnny et croquez dans l’un de ses savoureux sandwichs.

Découvrez la marina de Cap-Rouge sous le tracel et bercez-vous au son de l’eau au parc de la Plage-Jacques-Cartier. Au retour, comblez votre faim avec une guedille ou une poutine au casse-croute La Peltrie


Musée de la civilisation, 85, rue Dalhousie, Québec

Traverse Québec-Lévis, 10, rue des Traversiers, Québec

Chocolats Favoris, 32, avenue Bégin, Lévis

Franky Johnny, 208, rue Saint-Vallier Ouest, Québec

La Peltrie, 4244, rue Saint-Félix, Québec



  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

FAIRE

Rues animées 


3e Avenue à Limoilou. Une portion de l’avenue devient piétonne du début juin à la fin aout pour accueillir un marché de produits locaux chaque dimanche. Plusieurs boutiques valent le détour. Pendant la belle saison, on met Limoilou en musique et le Limoilove à notre agenda !

Rue Saint-Joseph. Cette rue a complètement changé de visage depuis la suppression du mythique mail Saint-Roch. Boutiques, restaurants, cafés et salles de théâtre et de spectacle ont de quoi vous divertir pendant des heures. 

Saint-Vallier Ouest. Elle traverse le quartier Saint-Sauveur, qui a vu naitre plusieurs adresses alléchantes ces dernières années. À l’automne, on se rend à La Foire brassicole et à Saint-Sauveur en fête pour bouncer au rythme de la musique, une bière à la main.

Rue Saint-Jean. Ce ne sont pas les boutiques et les restos qui manquent ici ! En marchant vers le Vieux-Québec, on passe par la place D’Youville, où il est agréable de flâner en été et de patiner en hiver. 



DORMIR

Se sentir en voyage 


Pour découvrir la région de Portneuf, séjournez à la charmante Auberge de l’Ouest en plein cœur du village de Deschambault-Grondines. Mélodie et Marco vous y accueilleront dans l’une de leurs trois chambres. Plusieurs activités sont offertes : yoga, cinéma en plein air et barbecues festifs. « Notre plus grande fierté, c’est d’avoir pu ouvrir quelque chose dans notre village et de mettre en valeur ce qui est à proximité », confie la cofondatrice.

264-A, chemin du Roy, Deschambault-Grondines



  • credit: Photo: Alma Kismic
    Photo: Alma Kismic

DORMIR

Se coucher moins niaiseux·euse

Situé à Wendake, l’Hôtel-Musée Premières Nations offre l’occasion de mieux connaitre l’histoire et la culture de la nation huronne-wendate à travers des expos, des activités telles que la fabrication d’un bâton de parole, ainsi qu’une visite de la maison longue nationale Ekionkiestha’, où vous pourrez passer la nuit.

5, place de la Rencontre, Québec

Le Monastère des Augustines invite au recueillement. Au musée, vous pourrez plonger dans l’univers des religieuses qui occupaient autrefois les lieux afin d’en apprendre davantage au sujet de leur mode de vie et de leur implication sociale et spirituelle. Possibilité de séjourner dans une chambre authentique (une des anciennes cellules ayant été reconverties) ou contemporaine, et de participer à une séance de yoga dans un décor apaisant.

77, rue des Remparts, Québec

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres