Le meilleur des balados en 2023

Avery Trufelman du balado «Articles of Interest»
Avery Trufelman du balado «Articles of Interest»
Publié le :

Neuf balados pour enfants et ados

Selon Prune Lieutier, cofondatrice du studio de production balado La puce à l’oreille


Mention «Pour comprendre le monde»

La série documentaire À l’écoute de La puce à l’oreille, créée en collaboration avec des maisons d’édition jeunesse québécoises, permet aux six ans et plus de s’informer et de réfléchir à de nombreux sujets de société.

La célèbre émission Les pieds sur terre, de France culture, propose une sélection pour les enfants: une série de dix reportages parfois intimes, parfois drôles, toujours touchants!

Enfin, Le guide de survie des Débrouillards, sur OHdio, offre aux préados des pistes de survie en toute situation!


Mention «Pour rire»

Les quatre séries balados jeunesse Espace pour la vie offrent aux six ans et plus des incursions documentaires loufoques dans l’univers des animaux, des planètes et des plantes.

Le bien connu El Kapoutchi (OHdio) offre des moments de frousse (et de rire!) aux plus jeunes.

Enfin, l’excellente série Comment être drôle, toujours sur OHdio, permet aux ados (et aux adultes) de s’interroger sur les mécanismes de l’humour.


Mention «Pour se faire raconter des histoires»

La série Rôties mystères (Télé-Québec), pour les six ans et plus, nous invite à suivre les aventures policières de deux jeunes super détectives qui reçoivent leurs missions… d’un grille-pain!

Lotus et Cali, toujours sur Télé-Québec, nous embarque dans un univers d’épouvantails, de vampires et de loups-garous.

Enfin, inclassable mais incontournable, la production belge Beaux Jeunes Monstres, pour ados, nous plonge dans le récit de William, jeune homme atteint d’une infirmité motrice cérébrale.

Publicité

Sept balados notables

Selon Élodie Gagnon, présidente de la fabrique de balados RECréation, créatrice et coanimatrice de L’écho des sons


Mention «Enquête»

The Outlaw Ocean Podcast

Ce balado issu de l’enquête monumentale du journaliste Ian Urbina a raflé plusieurs prix prestigieux en 2023, et pour cause: cette série coup de poing sur les crimes qui se déroulent en haute mer en toute impunité vous hantera longtemps, en plus de vous décourager de manger du poisson à tout jamais!

Mention «True crime»

Captives

Deux amies animatrices—Annie Laurin et Michèle Ouellette—nous racontent à tour de rôle leurs histoires sordides (habituellement un crime et une disparition) dans une mise en récit pleine de verve et de sensibilité.

Mention «Histoire»

Articles of Interest

Dans cette surprenante série produite par Radiotopia, Avery Trufelman décortique l’histoire de nos vêtements pour comprendre ce qu’ils disent de nous et de notre époque. Que vous vous intéressiez à la mode ou non, c’est fascinant!

Mention «Culture»

D’où je viens: le rap d’ici

Cette série, menée par Olivier Arbour-Masse et Olivier Boisvert-Magnen, cartographie les différentes scènes de rap de la province selon les quartiers qui les ont vu naitre. Un véritable travail de mémoire et une façon originale et pertinente de (re)découvrir le rap d’ici et ses différentes incarnations.

Mention «Science»

Huberman Lab

Dans la mouvance des balados de self care, celui-ci sort du lot. Animé par un neuroscientifique, chaque épisode fait preuve de la plus grande rigueur, et s’appuie sur le fabuleux talent de conteur d’Andrew Huberman.

Mention «Fiction»

Huitième île

Difficile de résumer ce «documentaire sonore de science-fiction nord-côtier, inspiré de faits réels et livré par de vraies personnes» tellement il est unique. Disons seulement que la série d’Éloïse Demers Pinard raconte avec audace et humour une histoire où se mélangent mythes, paranormal et suspense dans le décor enchanteur de Sept-Îles. Un balado qui sort assurément des sentiers battus.

Mention «Storytelling»

The Heart

Derrière cette bannière qui existe depuis plus de dix ans, la créatrice Kaitlin Prest et ses complices développent des contenus sur divers enjeux féministes. Les deux dernières parutions, Sisters et Dad, proposent plutôt une plongée introspective au cœur des relations des membres de la famille de Kaitlin. C’est doux-amer, comme un réveillon de Noël trop arrosé.

Le meilleur épisode de plus de cinq heures

Selon Nicolas Langelier, rédacteur en chef, Nouveau Projet


Hardcore History, épisode 68, «Human Resources»

(cinq heures trente-neuf minutes)

C’est beaucoup demander, de s’attendre à ce que quelqu’un consacre plus de cinq heures (presque six!) à un seul sujet, présenté par une seule personne, avec pour seuls accessoires un micro et un gros paquet de notes. Mais Dan Carlin s’en tire avec brio, dans cet épisode portant sur la traite transatlantique des esclaves. Magistral, dans tous les sens du terme.

Continuez sur ce sujet

  • Culture

    Ce qu’on écoute—juin 2024

    Depuis son quartier général Gatineau, D-Track (né David Dufour) crée avec la constance du jardinier. Le rappeur dévoile ces jours-ci le huitième album de sa carrière qui s’étale maintenant sur deux décennies.

    • 5 auteur·trice·s
  • Culture

    Ce qu’on a vu—juin 2024

    Les corps (et notre écoanxiété) sont poussés dans leurs derniers retranchements avec «Weathering», un spectacle chorégraphique inclassable de l’Américaine Faye Driscoll présenté dans le cadre du FTA.

    • 5 auteur·trice·s
  • Culture

    Calendrier culturel—juin 2024

    Kaytranada semble avoir accès à une boule de cristal: près d’une décennie après sa sortie, sa première offrande («99,9%») fait encore l’effet d’une bouffée d’air frais. Il aspire à l’intemporel avec «Timeless», son troisième album qui réunit notamment Charlotte Day Wilson, Childish Gambino et Anderson .Paak.

  • Culture

    Ce qu’on a lu—mai 2024

    L’homme de radio et sociologue Jean-Philippe Pleau se dévoile intimement dans «Rue Duplessis», un livre courageux et d’une honnêteté rare qui risque fort d’être mal accueilli par sa famille élargie.

    • 4 auteur·trice·s
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres