Six stratégies pour réduire la souffrance au travail

Marie-Claude Élie-Morin
credit: Photo: Rebecca Amber
Photo: Rebecca Amber
Publié le : mardi 20 mars 2018
Mode d'emploi

Six stratégies pour réduire la souffrance au travail

Surcharge, stress, burnout. La souffrance au travail fait les manchettes régulièrement. Dans le domaine de la recherche universitaire comme dans celui des innovations technologiques, de nouvelles voix s’élèvent pour tenter d’endiguer cette épidémie. Ambitieuses mais néanmoins concrètes, les solutions qu’elles proposent commencent toutes par une écoute attentive des employés.

Soixante pour cent des travailleurs considèrent que leur vie professionnelle a des répercussions négatives sur leur santé et leur vie personnelle. Soixante-neuf pour cent rapportent du travail à la maison régulièrement, près de la moitié se disent stressés au boulot et près du quart craignent de perdre leur emploi dans les trois à six prochains mois.

Ces données-chocs proviennent de la firme montréalaise GSOFT, créatrice de l’application Officevibe. Cette dernière fait partie d’une nouvelle génération d’outils qui permettent, notamment à travers des sondages hebdomadaires anonymes, de connaitre en temps réel la satisfaction (ou la souffrance) des salariés d’une organisation. GSOFT a accepté de partager ses informations les plus marquantes parmi celles récoltées au quotidien auprès de milliers d’employés à travers le monde.

Pour décortiquer ces données et formuler des pistes de solution, Nouveau Projet a fait appel à plusieurs chercheurs universitaires spécialistes de la question.


Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  • Photo: Zdeněk Macháček
    Société

    Cinq avenues pour un dialogue constructif

    Expression brute d’opinions, humour hostile, absence d’autocensure sur les plateformes numériques: tant de signes probants que nous avons urgemment besoin de réapprendre à communiquer les uns avec les autres. À l’ère du monologue tout-puissant, comment favoriser le dialogue, et vivre ensemble?

    • Alexandre L'Archevêque
  • credit: Photo: Annie Spratt
    Société

    Réparer notre rapport au deuil

    Ceux qui ont déjà perdu un être cher savent que la véritable empathie est rare. Notre entourage nous sert des platitudes blessantes et s’attend à ce que nous passions rapidement à autre chose. Résultat, le deuil n’a nulle part où aller et crée des ravages souterrains.

    • Marie-Claude Élie-Morin
  • L’école d’aventure de Le lion et la souris, au Champ des possibles, Montréal. Photo: Alana Riley
    Société

    Aider nos enfants à renouer avec la nature en six étapes

    Les enfants ne jouent pas assez dehors, dit-on souvent. Inquiets, les spécialistes proposent des leviers concrets pour encourager un retour au plein air, indispensable à la santé comme au développement de l’autonomie et de la créativité des plus petits.

    • Lisa-Marie Gervais
  • credit: Photo: Vlada Karpovich
    Art de vivre

    Vers une décélération généralisée

    Comment contrecarrer les impératifs de productivité et toutes les injonctions qui accaparent notre temps, notre vie?

    • Aurélie Lanctôt
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres