Ce qu’on a vu—mars 2023

 credit: Photo: Fabrice Gaétan
Photo: Fabrice Gaétan
Publié le :
Les choix de la rédaction

Ce qu’on a vu—mars 2023

L’actrice Philomène Bilodeau brule les planches au Théâtre Quat’Sous dans Mille, une pièce articulée autour son histoire familiale. Un spectacle tendre qui explore le thème de l’identité. 

  •  credit: Photo: Fabrice Gaétan
    Photo: Fabrice Gaétan

Mille, d’Olivier Kemeid


Qui était le père de Monique Spaziani? Née d’une passion interdite, l’actrice montréalaise déterre ses racines dans cette pièce très compacte, légèrement trop courte par ailleurs, sobrement mise en scène par Mani Soleymanlou. Un spectacle impudique qu’elle livre aux côtés de son demi-frère (Robert Polka) et d’un petit ensemble de musique klezmer. Mais c’est vraiment la fille de Monique, Philomène Bilodeau, qui s’avère être la plus chouette découverte de cette pièce, surtout lorsqu’elle prête ses traits à une vieille traductrice allemande.


Catherine Genest, cheffe de pupitre numérique


Close, de Lukas Dhont 


Dans sa plus récente œuvre, le jeune réalisateur belge Lukas Dhont pose sa loupe sur la préadolescence masculine en mettant en scène, d’une manière tout à fait brillante et touchante, l’amitié et l’amour entre deux garçons. Critique éclairé de la socialisation masculine, Close s’impose comme un coup cinématographique qui nous assène, descendant jusqu’aux détails les plus fins d’une relation qui se détériore. Réaliste sans être cru, poétique sans être sentimental, Close rend hommage à la beauté perdue des amitiés masculines.  


Héloïse Henri, collaboratrice 

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

  •  credit: Photo: Lou Scamble
    Culture

    Ce qu’on a lu—février 2024

    Les hommes, antiféministes de surcroit, n’ont pas le monopole du célibat involontaire. À preuve: Claire Legendre, autrice virtuose, en a fait l’expérience et le sujet de son plus récent ouvrage. Un livre à mettre entre les mains de celles qui «swippent» sur Bumble en quête d’absolu.

    • 6 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Cassandra Jetten
    Culture

    Ce qu’on écoute—février 2024

    On peut sortir le gars de la France, mais pas la France du gars. Même si Peter Peter est rentré au Québec, l’influence de la house filtrée, de la French Touch en substance, se fait entendre sur sa nouvelle offrande.

    • 5 auteur·trice·s
  •  credit: (Photo: Théâtre Denise-Pelletier)
    Culture

    Ce qu’on a vu—février 2024

    François Ruel-Côté, membre du duo humoristique Brick & Brack et collaborateur de l’émission «Tout peut arriver», a consolidé sa place au sein du club des artistes-de-la-relève-à-surveiller grâce à sa pièce intitulée «Terrain glissant».

    • 5 auteur·trice·s
  •  credit: Photo: Yanick Macdonald
    Culture

    Calendrier culturel—février 2024

    À l’occasion du Mois de l’histoire des Noir·e·s, nombreuses sont les institutions culturelles qui mettent de l’avant des artistes afrodescendant·e·s. Du côté du TNM, «M’appelle Mohamed Ali», spectacle mis en scène par Philippe Racine et Tatiana Zinga Botao, aura droit à un second tour de piste.

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres