L’histoire de Nouveau Projet par ceux et celles qui l’ont faite

Réunion éditoriale chez Nicolas Langelier,
aout 2011. De gauche à droite: Miriam Fahmy, Marie-Sophie
L’Heureux, Frédéric Gauthier, Nicolas Langelier, Marie-Claude
Beaucage, Lisa-Marie Gervais, Patrick Turmel et Jocelyn Maclure.credit: Émilie Summermatter
Réunion éditoriale chez Nicolas Langelier, aout 2011. De gauche à droite: Miriam Fahmy, Marie-Sophie L’Heureux, Frédéric Gauthier, Nicolas Langelier, Marie-Claude Beaucage, Lisa-Marie Gervais, Patrick Turmel et Jocelyn Maclure.
Émilie Summermatter
Publié le : mercredi 30 mars 2022

L’histoire de Nouveau Projet par ceux et celles qui l’ont faite

Le Nouveau Projet officiel, on le retrouve dans ses 21 numéros publiés jusqu’à maintenant, encre sur papier, figés à jamais. Mais pour l’histoire en coulisses, il a fallu fouiller dans les mémoires et les archives de ses artisan·e·s.

Les débuts

En 2010, Nicolas Langelier commence à prendre des notes et à définir sa vision du magazine qui deviendra Nouveau Projet.


Nicolas Langelier (cofondateur et rédacteur en chef depuis 2012): J’avais cette envie de fonder un nouveau magazine. Mon premier, P45, avait été une aventure vraiment drôle et qui m’avait apporté énormément—mais j’étais rendu ailleurs, j’avais maintenant 37ans, et je ressentais le besoin de repartir à zéro avec quelque chose de plus sérieux qui laisserait de la place aux textes longs, au travail d’écriture. En tant que journaliste indépendant, j’étais de plus en plus frustré par la disparition des espaces pour les textes plus substantiels, et en tant que citoyen, cela me faisait peur pour notre vie collective. Le climat journalistique et intellectuel du Québec me désespérait un peu. J’ai décidé de tenter le coup.

Abonnez-vous!

Activez dès maintenant votre abonnement à Nouveau Projet pour lire le reste de ce texte. Du contenu original et de grande qualité, des privilèges exclusifs, et bien plus encore.

Voir les forfaits

Continuez sur ce sujet

Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres