• credit: Photo: Simple Insomnia/Flickr
    Société

    À Monsieur Virelotte

    Ou la revanche d’une petite fille sur le directeur de son école primaire.

    • Catherine Ethier
  • credit: Stuart Richards
    Culture

    À Pico le clown

    Cher Pico, tu ne te souviens probablement pas de moi. Une autre fête d’enfants dans une mer de chapeaux pointus, de gâteaux trop sucrés et d’assiettes en carton. C’était mon anniversaire de quatre ans.

    • Guillaume Wagner
  • credit: Archives de l'Université de Séville
    Société

    À la science

    Chère science, tu me pardonneras l’usage du singulier, c’est sans contredit plus insolent encore que de te tutoyer—même les sciences humaines pas de maths que j’ai faites au cégep se méritent le pluriel.

    • Manal Drissi
  • credit: Ben Mullins
    Société

    À mon examen de compréhension de lecture de 3e secondaire

    Cher examen, tu te souviens peut-être de moi? Je t’ai passé en 2002 et je t’ai plutôt bien réussi.

    • Suzie Bouchard
  • credit: Photo: Shawn Carpenter
    Culture

    Au Cirque du Soleil

    • Michèle Nicole Provencher
  • Culture

    À Gus Van Sant

    Je vous écris aujourd’hui pour vous parler de votre dernier film, Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot.

    • Guillaume Corbeil
  • Publicité
  • credit: Photo: Lum3n
    Société

    Des nouvelles de moi

    Nous accommodons tout à la sauce «slow». Pourquoi ne pas faire la même chose quand nous communiquons avec nos proches? Revenir à l’épistolaire. Et ralentir, par amour et par subversion.

    • Stéphane Crête
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres