• credit: Illustration: Audrey Malo
    Société

    Enjeux autochtones: mieux transmettre

    Native d’une communauté crie de la Saskatchewan, Nakuset fait partie du Sixties Scoop: entre les années 1960 et 80, des milliers d’enfants autochtones ont été enlevés à leurs parents par le gouvernement canadien pour être placés dans des familles blanches. Adoptée à trois ans par une famille juive qui cherchait à nier ses véritables origines, elle est aujourd’hui directrice du Native Women’s Shelter à Montréal. Elle consacre sa carrière à sensibiliser le plus de gens possible sur les enjeux autochtones.

    • Anne-Marie Luca
  • credit: Illustration: Eva Coste
    Société

    Qui a peur de l’appropriation culturelle?

    De scandale en scandale, la notion d’appropriation culturelle suscite l’ire des médias conservateurs, la folie sur les campus et la circonspection d’une partie de la population. Mais de quoi parle-t-on, au juste?

    • Samuel Mercier
  • credit: Photo: Dominique Lafond
    Société

    Les principes qui guident Serge Bouchard

    L’anthropologue et écrivain nous présente quelques-uns des principes qui guident ses gestes quotidiens.

    • Serge Bouchard
  • Société

    Québec/Canada

    D’est en ouest, du nord au sud, quatre correspondant·e·s nous racontent notre territoire.

  • credit: Photo: Office national du film
    Société

    La guerre du saumon

    Depuis un siècle, bon nombre de conflits ont opposé les Premières Nations au gouvernement du Québec. Les évènements de 1981 à Listuguj, en Gaspésie, ont pavé la voie à la reconnaissance des droits ancestraux des peuples autochtones.

    • Marc-André Cyr
  • credit: Photo: Dominique Lafond
    Société

    Les principes qui guident Alanis Obomsawin

    Fortement engagée dans la lutte pour la reconnaissance des droits des Premières Nations, la documentariste abénaquise nous présente quelques-uns des principes qui guident ses actions.

    • Alanis Obomsawin
  • credit: Photo: Marc Lautenbacher
    Société

    Et si notre société conservait des traces de zoos humains?

    L’autrice Daphnée Poirier réfléchit à la transformation des pow-wow en attrait touristique, une initiative qui, dit-elle, a pour effet de folkloriser la culture des Premières Nations. Un texte issu de son livre Pourquoi je ne suis pas une Indienne qui vient de paraitre chez Écosociété.

    • Daphnée Poirier
  • Publicité
Atelier 10 dans votre boite courriel
S'abonner à nos infolettres